Artisanat du Bâtiment : l'activité de retour à son niveau d'avant crise

Artisanat du Bâtiment : l'activité de retour à son niveau d'avant crise

Une remontée historique !

Artisanat du Bâtiment : l'activité de retour à son niveau d'avant crise
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La Confédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) a présenté mardi les chiffres de l'activité du 2e trimestre 2021 pour les entreprises artisanales du bâtiment... L'activité de l'artisanat du bâtiment a retrouvé le niveau d'activité de 2019, le premier semestre 2021 affichant une croissance de +0,5% par rapport à celui de 2019.

D'un point de vue conjoncturel, le deuxième trimestre 2021 a enregistré, par rapport au même trimestre de l'année précédente, une envolée de sa croissance de +37%.

Rappelons qu'au deuxième trimestre 2020, lors du premier confinement, la reprise n'avait été que partielle et graduelle...Cette croissance est boostée par l'activité en entretien-amélioration fortement dynamisée par les demandes des particuliers, notamment en amélioration de la performance énergétique des logements.

Ruptures d'approvisionnement

La situation économique reste toutefois encore incertaine au regard de la crise sanitaire et de l'envolée des prix des matières premières dans un contexte de pénurie.

Ainsi, selon l'enquête CAPEB/XERFI, 76% des entreprises artisanales du bâtiment déclarent une hausse des prix des matériaux et 57% des ruptures d'approvisionnement. Une situation qui continue de provoquer des retards et des reports de chantiers.

Jean-Christophe Repon, Président de la CAPEB a déclaré : Le contexte actuel est atypique car les chiffres en trompe l'oeil sont hors normes. Une comparaison avec 2019 reste plus réaliste et fait apparaître une croissance positive. Le secteur se porte bien malgré les freins que les commandes et les chantiers subissent : manque de main d'oeuvre qualifiée et pénurie de matériaux. Soulignons que l'artisanat du bâtiment a su encore une fois démontrer sa capacité à s'adapter en mobilisant toutes ses ressources : organisation, accroissement de la productivité, adaptation du temps de travail. C'est comme cela qu'il a pu répondre à une demande liée à la fois à du rattrapage d'activité, mais aussi à une demande supplémentaire notamment exprimée par les particuliers plus désireux d'aménager leur habitat à la suite de la crise sanitaire et disposant d'une épargne disponible. Nous ferons prochainement au gouvernement des propositions pour que le secteur puisse encore faire mieux et plus.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !