»
»
»
Consultation

Arnaud Montebourg veut créer une compagnie nationale minière

Arnaud Montebourg veut créer une compagnie nationale minière

Entre 200 millions et 400 millions d'euros seront investis sur au moins cinq ans...

Arnaud Montebourg veut créer une compagnie nationale minière
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Ne pas être dépendant de la Chine, défendre "nos intérêts nationaux"... C'est l'objectif d'Arnaud Montebourg, qui souhaite recréer une compagnie minière nationale, pour "prospecter et exploiter d'abord notre sous-sol - tout en respectant les aspirations environnementales de nos concitoyens", comme l'a confié le ministre du Redressement productif au 'Parisien'.

"Cette société s'appellera la "Compagnie nationale des mines de France" (CMF). Elle accompagnera aussi l'exploitation du sous-sol de nos territoires d'outre-mer, comme en Guyane, où nous disposons de réserves d'or considérables et où sévit un orpaillage sauvage", explique le ministre au quotidien. Mais d'autres pays, comme ceux par exemple d'Afrique francophone, pourront travailler avec la France "plutôt qu'avec des multinationales étrangères", indique encore Arnaud Montebourg.

200 à 400 millions d'euros

Pour cette opération, entre 200 millions et 400 millions d'euros seront investis par l'Etat via l'agence des participations de l'Etat (APE) et le bureau des recherches géologiques minières (BRGM), pour une période de cinq à sept ans. En France, la dernière mine d'ardoise a fermé ses portes en novembre dernier, après l'abandon du charbon et du fer. Pourtant le ministre estime que l'industrie minière n'est pas dépassée : "Nous recherchons du lithium par exemple, un métal fondamental pour les batteries des véhicules électriques. Idem pour le germanium, l'un des métaux clés dans la composition de la fibre optique, déployée en ce moment en France", justifie-t-il.

Pourquoi créer une entreprise publique, alors que la France a déjà des groupes spécialisés ? "Areva s'occupe d'uranium et Eramet est aujourd'hui concentré sur le nickel et le manganèse. La France n'a pas d'acteur minier diversifié", répond Arnaud Montebourg, qui estime que "tous les grands pays industriels font de même comme l'Allemagne, la Corée, les Etats-Unis, le Japon ou la Chine".

©2014-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com