»
»
»
Consultation

Arnaque financière : comment 'Get Easy' a piégé plus de 300.000 personnes

Arnaque financière : comment 'Get Easy' a piégé plus de 300.000 personnes

La société portugaise a déjà escroqué 300.000 épargnants dans le monde...

Arnaque financière : comment 'Get Easy' a piégé plus de 300.000 personnes
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Get Easy est une société financière basée à Macao, Lisbonne et Monaco, qui fait miroiter de gros rendements à ses clients... Malheureusement pour ces derniers, son fonctionnement s'apparente à une fraude pyramidale et plus de 300.000 épargnants ont déjà perdu leur mise dans le monde, dont plusieurs dizaines de milliers en France. L'affaire avait déjà été soulevée en février par l'Autorité des Marchés Financiers (AMF), qui avait émis une mise en garde contre Get Easy, rappelant que cette société "ne bénéficie d'aucune autorisation pour exercer une activité régulée par l'AMF sur le territoire français".

'Nice Matin', qui a consacré mardi un long article à cette affaire, précise qu'elle est désormais entre les mains de la justice... Une information judiciaire vient ainsi d'être ouverte à Monaco et une action collective est en cours de constitution en France contre Get Easy via un avocat lyonnais. D'autres plaintes viennent également d'être déposées sur la Côte d'Azur, à Nice, Le Bar-sur-Loup et à Saint-Tropez, précise 'Nice Matin'.

Une fraude pyramidale qui ruine les clients au profit des chefs de réseau

Le principe de la fraude pyramidale (ou pyramide de Ponzi, du nom de son "inventeur") consiste à rémunérer les anciens clients avec de l'argent tiré des nouveaux investisseurs, sans jamais réellement créer de valeur. Les investisseurs qui parviennent à recruter le plus de nouvelles victimes sont les mieux rémunérés, les autres perdant le plus souvent leur mise au bout du compte. La plus célèbre affaire récente reste le cas de Bernard Madoff... Aux Etats-Unis, en 2009, ce gestionnaire de fonds sexagénaire a été condamné à 150 ans de prison pour avoir organisé un réseau pyramidal depuis des décennies à Wall Street, au nez et à la barbe des autorités boursière américaines...

Dans le cas de Get Easy, la société proposait d'investir un minimum de 360 euros avec la promesse d'un taux de rendement de 200% à 300%, sans commune mesure avec les performances des produits financiers classiques ! Get Easy encourageait ensuite les investisseurs à convaincre de nouveaux entrants dans la pyramide, que les clients recrutaient souvent parmi leurs proches...

Pour convaincre leurs victimes, les patrons de Get Easy, deux Portugais et un Israélien, prétendaient investir dans des innovations technologiques très lucratives qu'ils proposaient à leurs victimes de cofinancer, via des contrats de 12 mois assortis de rendements garantis...

©2015-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com