Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Argent : 47% des Français ont vu leur revenu baisser pendant le confinement

Argent : 47% des Français ont vu leur revenu baisser pendant le confinement

... mais une bonne épargne leur a permis de se sentir financièrement à l'abri

Argent : 47% des Français ont vu leur revenu baisser pendant le confinement
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L'application bancaire Yolt, filiale d'ING Bank, a publié les résultats d'une nouvelle étude européenne portant sur plus de 6.000 répondants dont 2.000 en France. Elle révèle que de nombreux Français ont vu leurs revenus baisser suite à la crise du Covid-19. Cependant, leurs habitudes d'épargne ont contribué à renforcer la sécurité financière, surtout si on les compare aux consommateurs britanniques et italiens...

Les ménages en France, Italie et Royaume-Uni ont vu leurs revenus considérablement réduits en avril par rapport au mois de mars : en France, 47% des Français déclarent que leurs revenus avaient baissé, contre 67% en Italie et 39% au Royaume-Uni.

Les jeunes particulièrement touchés

En France, la perte de revenus en avril s'élevait en moyenne à 23,4%, la plus faible baisse moyenne dans les trois pays. Cependant, il est clair que les jeunes Français sont les plus touchés : 53% des 25-44 ans déclarent avoir vu leurs revenus baisser. En comparaison, seulement 23% des plus de 55 ans ont vu leurs revenus reculer...

Les 16-24 ans ont également connu la plus forte baisse moyenne de revenus (27%), ce qui pourrait refléter une dépendance accrue des jeunes générations aux emplois dans le commerce de détail et les loisirs, secteurs de l'économie les plus touchés par les mesures de confinement...

A l'abri ?

Fait prometteur, malgré ce contexte, deux tiers des Français disent se sentir financièrement à l'abri, contre 45% des Italiens et 53% des Britanniques. Cela pourrait refléter les habitudes d'épargne bien établies des consommateurs français, les données de Yolt révélant que 63% d'entre eux ont régulièrement épargné avant le début de la crise, ce qui pourrait les aider à se préparer à des imprévus...

Parmi les 25% qui ne se sentent pas en sécurité financière, 8 sur 10 sont inquiets de ne pouvoir faire face à leurs dépenses courantes (courses, loyer/prêt immobilier, factures d'eau, gaz, électricité) tandis que 10% s'inquiètent de ne pas avoir d'argent pour se soigner. Pour 28 % des Français, la principale préoccupation était de payer les produits de première nécessité comme la nourriture et les médicaments.

La chute des revenus et l'incertitude économique généralisée ont conduit à des estimations variables quant au temps qu'il faudra pour se remettre sur pied financièrement. Selon les pays, les réponses varient de quelques mois à plus d'un an : 39% des Français estiment qu'ils auront besoin de plus de 2 mois, alors que 13% déclarent ne pas savoir combien de temps cela prendrait...

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !