Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Areva négocierait un partenariat avec GDF Suez

Areva négocierait un partenariat avec GDF Suez

Une nouvelle pomme de discorde en vue entre EDF et Areva ? Selon 'Les Echos' du jour, Areva se préparerait à renforcer sa coopération avec le rival d'EDF, GDF Suez, dans le nucléaire civil...

Areva négocierait un partenariat avec GDF Suez
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Areva et GDF Suez seraient en négociations depuis un an, mais auraient suspendu la signature d'un accord la semaine dernière, pour ne pas rajouter de l'huile sur le feu dans la polémique qui oppose Areva à son client historique EDF.

Le partenariat, qui ne comporte pas de volet capitalistique, porterait, selon le journal économique 'Les Echos', sur la construction de réacteurs en France, la formation et le développement d'un réacteur de moyenne puissance. Il prévoit des études communes pour la construction de réacteurs en France, des accords croisés en matières d'ingénierie et de formation, ainsi que la réalisation d'études sur l'utilisation du nucléaire pour le dessalement d'eau de mer... Surtout, l'accord se traduirait par la participation de GDF Suez au développement de l'Atmea, le réacteur de moyenne puissance qu'Areva conçoit avec son partenaire japonais Mitsubishi Heavy Industries.

Contactés par 'Les Echos', Areva et GDF Suez ont souligné qu'il s'agissait d'un projet de long terme et affirmé qu'aucune décision n'a été prise. Officiellement, les discussions se poursuivent...

Rappelons que Nicolas Sarkozy a confié début décembre à François Roussely, un ex-patron d'EDF, une mission sur l'avenir de la filière nucléaire française à horizon de 2030, avec en toile de fond l'ouverture prévue du capital d'Areva. Depuis, l'actualité du secteur n'a cessé de défrayer la chronique : d'une part, le nouveau patron d'EDF, Henri Proglio, a appelé dès sa nomination à une refonte complète du secteur, accordant un rôle central à EDF. D'autre part, le consortium formé autour d'Areva et de GDF Suez (auquel EDF s'est rallié tardivement) a perdu un contrat important à Abu Dhabi, créant une polémique sur la coordination et le prix du réacteur EPR, conçu par Areva. De plus, la presse a évoqué un retard de deux ans sur le chantier de l'EPR d'EDF à Flamanville...

Enfin, les relations commerciales entre EDF et Areva, au sujet de la livraison et du recyclage de combustible nucléaire, se sont tendues ces dernières semaines, au point que les patrons des deux groupes se sont vus convoqués à Matignon la semaine dernière. Le Premier ministre leur a donné deux semaines pour résoudre leurs différends...

©2010-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !