Après SFR, Numericable aurait encore de l'appétit... en Belgique

Après SFR, Numericable aurait encore de l'appétit... en Belgique

Le câblo-opérateur viserait notamment le câblo-opérateur VOO, filiale commune de Brutélé et Tecteo...

Après SFR, Numericable aurait encore de l'appétit... en Belgique

(Boursier.com) — Numericable n'aurait pas l'intention de s'arrêter à l'acquisition de l'opérateur français SFR. Selon le quotidien belge 'L'Echo', le câblo-opérateur aurait aussi de grandes ambitions en Belgique. "Selon nos informations, au moins quatre dossiers se trouvent ainsi aujourd'hui sur le bureau de son homme fort et principal actionnaire, Patrick Drahi", affirme journal dans son édition de vendredi. Numericable est déjà présent en Belgique via son holding Altice, en tant qu'actionnaire de référence de Numericable Belux.

Pour devenir un acteur de poids en Belgique, Numericable et Altice viseraient notamment le câblo-opérateur VOO, filiale commune de Brutélé et Tecteo, deux sociétés gérées par les régions belges. Le groupe dirigé par Patrick Drahi avait déjà manifesté son intérêt fin 2013 pour Brutélé et Tecteo, mais il s'intéresserait désormais aussi au 2ème opérateur mobile Mobistar (filiale du français Orange), voire à Base (groupe KPN), le 3ème opérateur mobile du pays.

Numericable devra convaincre Orange

Dans un premier temps, c'est une entrée au capital de Tecteo qui aurait été définie comme piste prioritaire, qui pourrait mener ensuite à la reprise des actifs de Brutélé et à une prise de contrôle de VOO, selon des sources proches du dossier. Dans le dossier Mobistar, Numericable devra convaincre Orange, qui n'est officiellement pas vendeur. En avril, l'opérateur français avait démenti avoir mandaté une banque d'affaires pour étudier une cession de ses 52,9% dans Mobistar (le solde étant coté en Bourse à Bruxelles).

Avant de déclencher les grandes manoeuvres dans le paysage des télécoms belges, Numericable et sa maison mère Altice attendraient le bon déroulement des prochaines élections fédérales et régionales, le 25 mai prochain, pour repasser à l'offensive, sans doute vers les mois de septembre ou octobre, estime la presse belge.

©2014-2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !