Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Amazon : politiques, syndicats et commerçants vent debout !

Amazon : politiques, syndicats et commerçants vent debout !

Dans une tribune, 120 signataires ont souligné "l'urgence de stopper l'expansion du géant du e-commerce avant qu'il ne soit trop tard"...

Amazon : politiques, syndicats et commerçants vent debout !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La fronde contre Amazon gagne du terrain !... Alors que le géant du e-commerce, considéré comme "le grand gagnant de la crise" du Covid-19, suscite d'importantes crispations depuis ces derniers jours, responsables politiques, syndicaux, mais aussi libraires ou éditeurs ont appelé à imposer une taxe exceptionnelle sur les ventes d'Amazon et "les autres profiteurs de la crise sanitaire".

Dans une tribune publiée sur 'franceInfo', 120 signataires ont en effet souligné "l'urgence de stopper l'expansion du géant du e-commerce avant qu'il ne soit trop tard". "La fronde qui monte partout en France doit encore s'amplifier, car le monde rêvé par Amazon est en totale contradiction avec la profonde aspiration à des vies décentes sur une planète vivable", ont-ils écrit...

"C'est la raison pour laquelle nous nous mobiliserons d'ici au 27 novembre prochain, date du 'Black Friday'", ont également annoncé signataires du texte, parmi lesquels on retrouve des éditeurs, des économistes, des syndicalistes, dont le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez et celui de la FSU Benoît Teste.

Une" taxe exceptionnelle sur le chiffre d'affaires d'Amazon"

Des députés et responsables de partis politiques, dont le leader de LFI Jean-Luc Mélenchon, des responsables d'ONG, dont le directeur général de Greenpeace France Jean-François Julliard et le président des Amis de la Terre Khaled Gaïji, ou encore le porte-parole de la Confédération paysanne Nicolas Girod ont également signé cette tribune.

Tous déplorent les dégâts sociaux et environnementaux de l'entreprise américaine. "Et tant pis si cela se fait au prix de 20.000 salariés contaminés par le Covid, d'une explosion du nombre de produits importés, du recours à des modes de transports polluants...", ont-ils dénoncé, estimant qu'une" taxe exceptionnelle sur le chiffre d'affaires d'Amazon et des autres profiteurs de la crise" est indispensable pour faire face à l'urgence.

"Elle permettrait dans l'immédiat de financer les mesures de préservation de l'emploi et le fonds de solidarité pour les commerces de proximité", ont expliqué les signataires, qui s'en prennent également à Emmanuel Macron...

"C'est la situation rêvée pour Jeff Bezos"

Selon eux, le président est coupable d'avoir "déroulé le tapis rouge" au géant du web et d'installer ainsi "un capitalisme sécuritaire dominé par les GAFA et de la vie numérique". "Non seulement il se refuse à stopper les projets en cours d'entrepôts, centres de tri et agences de livraison, mais il a décidé d'interdire à tout le monde de vendre des produits non essentiels sauf... aux géants de la vente en ligne !", ont-ils rappelé.

"Des gens cloîtrés chez eux, qui commandent nourriture, vêtements ou produits électroniques sur le site d'Amazon, regardent Amazon Video ou écoutent Amazon Music, c'est la situation rêvée pour Jeff Bezos", ont également déploré les signataires, qui estiment que la crise du Covid-19 devrait plutôt servir "à repenser en profondeur nos modes de consommation et de vie sociale", et non pas "à nous enfoncer dans un monde de surconsommation prédateur".

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !