»
»
»
Consultation

Alstom : les syndicats invités à prendre part au débat

Alstom : les syndicats invités à prendre part au débat

Ils sont reçus en ce moment même par le ministre de l'Economie, Arnaud Montebourg.

Alstom : les syndicats invités à prendre part au débat
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Après avoir rencontré les dirigeants des prétendants au mariage avec Alstom, General Electric et Siemens, le ministre de l'Economie, Arnaud Montebourg rencontre ce mardi matin les représentants des syndicats CGT, CFDT, CFTC, CFE-CGC et FO de l'industriel, afin de connaître leur point de vue.

La CGT pas convaincue

Dans un communiqué publié lundi, la CGT a d'ores et déjà fait valoir sa position. Ni l'offre de General Electric, ni la proposition de Siemens ne trouvent grâce à ses yeux. Pour mémoire, le premier souhaiterait racheter la branche énergie d'Alstom pour 13 milliards de dollars environ, soit 9,4 milliards d'euros alors que le second envisage une coopération. En revanche, tous deux ne semblent intéressés par la branche transport, qui fabrique les trains à grande vitesse."Il s'agit dans les deux cas d'une découpe d'Alstom par activités, cassant ainsi la cohérence et la force industrielle du groupe avec des conséquences importantes sur l'emploi", regrette le leader de l'organisation, Thierry Lepaon dans un communiqué. Le patron de FO s'est montré plus mesuré. "Ce qui est intéressant avec Siemens (...) c'est la dimension européenne. Mais on ne peut pas examiner cela en trois jours", a déclaré lundi sur France Info, Jean-Claude Mailly.

Entrée de l'Etat au capital

Alors que l'opposition a critiqué l'attitude "pompier-pyromane" de l'Etat, les syndicats réclament au contraire l'intervention de ce dernier. En tant que principal client de l'entreprise, la CGT estime que l'Etat doit prendre une part majoritaire au capital d'Alstom. "Il est logique et même indispensable que l'Etat intervienne (...) y compris, si nécessaire par une entrée même temporaire au capital de la société", a déclaré de son côté le patron de Force Ouvrière, Jean-Claude Mailly, sur France Info, lundi. Cette éventualité a cependant été jugée prématurée, lundi par Arnaud Montebourg.

©2014-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com