Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Alpes-Maritimes : confinement partiel du littoral pour les deux prochains week-ends

Alpes-Maritimes : confinement partiel du littoral pour les deux prochains week-ends

Le préfet des Alpes-Maritimes a annoncé un confinement du littoral pour les deux week-ends à venir et de nouvelles restrictions sanitaires pour les commerces...

Alpes-Maritimes : confinement partiel du littoral pour les deux prochains week-ends
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Fin du suspense pour la ville de Nice et le département des Alpes-Maritimes, où la situation épidémique inquiète... Un confinement va être instauré pour les deux week-ends à venir sur certaines aires littorales des Alpes-Maritimes pour lutter contre la propagation du coronavirus, a annoncé lundi le préfet du département.

Bernard Gonzalez a également précisé que la campagne vaccinale va être accélérée et de nouvelles règles seront applicables pour les commerces. Cette décision fait suite à l'appel du maire de Nice Christian Estrosi, qui avait demandé au gouvernement de durcir localement les mesures de restrictions pour endiguer une reprise des contaminations au Covid-19.

Le préfet des Alpes-Maritimes a également annoncé la fermeture des "commerces et galeries marchandes de plus de 5.000 mètres carrés, à l'exception des commerces alimentaires, des pharmacies et de tout ce qui touche au domaine de la santé". Cette décision est applicable dès ce mardi...

Les flux touristiques en partie responsables selon Estrosi

Concernant les magasins de plus de 400 mètres carrés autorisés à rester ouverts, la jauge d'accueil est portée de "10 à 15 mètres carrés par visiteur", a-t-il également indiqué... De plus, ils devront "se doter d'un médiateur Covid qui invitera les clients au respect" des gestes barrières.

Pour les enseignes alimentaires, Bernard Gonzalez recommande d'étendre "autant que possible" leurs horaires d'ouverture en matinée "afin d'étaler le flux de clients".

Par ailleurs, le port du masque est rendu obligatoire dans toutes les zones à forte fréquentation du département, et les contrôles aux aéroports des Alpes-Maritimes, ainsi qu'à la frontière italienne sont "renforcés". Sur Twitter, Christian Estrosi s'est dit "satisfait" des mesures prises...

Selon le maire de Nice, les flux touristiques sont en partie responsables du regain des contaminations au coronavirus, alors que les taux d'infection avaient bondi lors des fêtes de fin d'année. Interrogée par 'franceinfo' dimanche, la députée Marine Brenier (LR) avait de son côté indiqué que les élus locaux avaient demandé à l'Etat "le rétablissement de la règle des 100 kms telle qu'elle avait été édictée lors du premier confinement".

Le taux de contamination le plus élevé en France

En visite à l'hôpital l'Archet de Nice samedi, le ministre de la Santé Olivier Véran avait d'ores et déjà indiqué que des mesures supplémentaires seraient prises dans le département. Elles pourraient "prendre la forme d'une accentuation du couvre-feu ou d'un confinement partiel" afin de freiner l'épidémie dans la métropole des Alpes-Maritimes, avait-il alors précisé.

Le département des Alpes-Maritimes affiche actuellement le taux de contamination au Covid-19 le plus élevé en France métropolitaine avec 557 nouveaux cas par semaine pour 100.000 habitants, selon Covidtracker.fr, contre 197 pour la moyenne nationale...

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !