»
»
»
Consultation

Alibaba : Jack Ma prépare sa sortie, mais pas sa retraite !

Alibaba : Jack Ma prépare sa sortie, mais pas sa retraite !

Jack Ma, le charismatique Président du groupe de e-commerce Alibaba, va annoncer sa stratégie de succession le jour de son 54e anniversaire. Le milliardaire chinois accorderait désormais plus de temps à ses oeuvres philanthropiques...

Alibaba : Jack Ma prépare sa sortie, mais pas sa retraite !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Jack Ma, le président du groupe de commerce en ligne Alibaba, serait sur le point de tirer sa révérence... Le New York Times a ainsi annoncé que Jack Ma aurait décidé de quitter la présidence d'Alibaba, le mastodonte chinois du commerce en ligne. Ce n'est pas la fin d'une époque "mais le début d'une ère", a déclaré Jack Ma au NYT en évoquant une future mise en retrait des affaires.

Or, ce dimanche 9 septembre, le quotidien de Hong Kong, South China Morning Post (SCMP), propriété d'Alibaba, procède à un recadrage en règle du célèbre New York Times... Les propos du milliardaire chinois auraient été "sortis de leur contexte", et seraient "factuellement faux", indique SCMP. Jack Ma, qui avait quitté ses fonctions exécutives en 2013, ne raccrocherait donc pas définitivement... Il demeurerait Président d'Alibaba, mais révèlera cependant sa stratégie de succession ce 10 septembre, soit le jour de son 54e anniversaire.

A 54 ans, l'ancien professeur d'anglais devenu, en pratiquement deux décennies, la seconde fortune de Chine avec 34,69 MdsE derrière Pony Ma (fondateur de Tecent Holdings ; 37,25 MdsE) devrait maintenant se consacrer davantage à ses activités philanthropiques dans l'éducation.

Mastodonte commercial

A la création d'Alibaba, co-fondé en 1999 dans un appartement de Hangzhou grâce à 60.000 dollars empruntés à des amis, Jack Ma avait décidé d'abandonner son métier d'enseignant à l'université. Immédiatement, il avait décelé en internet le potentiel de mise en relation des personnes afin d'échanger des biens en ligne, ainsi que le potentiel du net à "changer le monde et la Chine".

Visionnaire, il le fut encore avec les smartphones en créant le service Alipay, qui devint en Chine le pionnier du paiement électronique mobile. Désormais, avec ses plateformes Taobao et Tmall, Alibaba a la main sur environ 60% du marché chinois du commerce électronique.

En 19 ans, le groupe de Jack Ma s'est affirmé comme un mastodonte du commerce en ligne de 86.000 salariés, diversifié et capable de rivaliser avec les géants américains du net. D'ailleurs sur smartphones, il ne draine pas moins de 634 millions d'utilisateurs mensuels actifs pour les différentes plateformes d'Alibaba.

Poids lourd financier

A la Bourse de New York, Alibaba fit une entrée fracassante en 2014. En levant 25 Mds$, l'entreprise chinoise devint la plus importante introduction boursière de l'Histoire de Wall Street. Au dernier cours de clôture du 7 septembre, l'action Alibaba caracolait sur les 162,37$ pour une capitalisation globale de 417,6 Mds$ (952 Mds$ pour Amazon, le géant du e-commerce américain, et 33,63 Mds$ pour eBay).

La 19e fortune mondiale devrait prendre quelques distance avec son groupe commercial, en toute simplicité, assurant : "Je suis toujours le même type qu'il y a quinze ans, quand je gagnais 20 dollars par mois".

Transition en question

La transition de management pourrait cependant être assez ardue tant Jack Ma incarne avec charisme l'esprit et la philosophie d'Alibaba... La communauté financière pourrait se révéler difficile à convaincre dans un contexte de montée en puissance de la concurrence commerciale sur le marché chinois, et d'avancées commerciales timorées à l'international.

Durant cette phase de transition, Jack Ma devrait donc continuer à étroitement conseiller le groupe, afin de ne pas rebuter les investisseurs et partenaires...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com