Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Airbnb sponsor des JO de Paris 2024 : la mairie de Paris s'indigne !

Airbnb sponsor des JO de Paris 2024 : la mairie de Paris s'indigne !

Sur 'Europe 1', le maire adjoint en charge du Logement Ian Brossat rappelle que l'entreprise est en conflit avec la Ville de Paris, qui a assigné la plateforme en justice.

Airbnb sponsor des JO de Paris 2024 : la mairie de Paris s'indigne !
Crédit photo © reuters

(Boursier.com) — C'est un accord qui dérange... Airbnb a noué un contrat avec le Comité international olympique (CIO) pour devenir l'un de ses principaux sponsors jusqu'en 2028, et donc pendant le grand rendez-vous parisien de 2024. Surpris d'un tel partenariat, l'adjoint au logement d'Anne Hidalgo (PS), Ian Brossat, est monté au créneau au micro d''Europe 1', rappelant qu'un contentieux existe entre la capitale et le géant américain de la location en ligne.

"On a affaire à une entreprise qui ne respecte pas la loi. Cela veut dire que l'affaire est devant les tribunaux. Il est quand même étrange d'avoir choisi une entreprise avec laquelle nous sommes en contentieux", a affirmé l'élu...

En février dernier, la Ville a en effet assigné en justice la plateforme pour avoir mis en ligne près de 1.000 logements non enregistrés. Airbnb est passible d'une amende de 12,5 millions d'euros (12.500 euros pour chaque annonce non conforme).

"Un référendum pour définir les bonnes conditions d'usages d'Airbnb"

De son côté, le premier adjoint à la mairie de Paris Emmanuel Grégoire a indiqué sur 'franceinfo' qu'Anne Hidalgo a adressé une lettre au président du Comité olympique pour "exprimer ses réserves" concernant ce partenariat. Par ailleurs, elle s'est également engagée à "organiser immédiatement après les élections un référendum pour définir les bonnes conditions d'usages d'Airbnb", a-t-il ajouté.

Selon lui, la Ville n'a "pas de pouvoirs réglementaires suffisants" pour réguler la plateforme, qui dépend de la loi, alors que dans d'autres pays, "ce sont les villes qui choisissent".

Un contrat à 500 millions de dollars

La plateforme Airbnb, qui attise la colère des professionnels de l'hôtellerie depuis quelques années déjà, espère pour sa part redorer son image face aux nombreuses controverses, notamment dans la capitale parisienne.

Le montant de l'accord n'a pas été dévoilé. Mais selon les informations du 'Financial Times', la plateforme de location saisonnière aurait déboursé 500 millions de dollars pour sponsoriser les Jeux olympiques. Ce partenariat doit s'étendre jusqu'en 2028, soit pour cinq éditions des JO. Il portera notamment sur l'hébergement des visiteurs et des familles d'athlètes lors des prochains événements...

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com