»
»
»
Consultation

Aide alimentaire : des centaines de tonnes de poulets gorgés d'eau !

Aide alimentaire : des centaines de tonnes de poulets gorgés d'eau !

Les produits étaient consommables, mais les associations caritatives dénoncent le manque de loyauté de l'entreprise danoise mise en cause...

Aide alimentaire : des centaines de tonnes de poulets gorgés d'eau !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les associations caritatives ont été une nouvelle fois victimes de fraude alimentaire... Après la découverte de faux steaks fabriqués au mois de juin, un renforcement des contrôles de l'Etat a permis de déceler des "anomalies" dans du poulet destiné à l'aide alimentaire, dans le cadre du Fonds européen d'aide aux plus démunis (Fead).

Les laboratoires de la DGCCRF (répression des fraudes) se sont penchés sur des escalopes de poulets. "Elles présentaient une teneur en eau supérieure à la norme autorisée, indice d'un possible ajout d'eau dans les denrées", peut-on lire dans un communiqué conjoint des ministères de la Santé, de l'Economie et de l'Agriculture.

Pas de risque pour la santé

"Si cette possible fraude économique permet à une entreprise d'augmenter artificiellement la masse des produits qu'elle commercialise et donc sa marge, elle n'induit cependant d'impact ni sur la santé des bénéficiaires, ni sur les propriétés des produits", relativise le communiqué - ces escalopes étaient donc propres à la consommation.

L'aide alimentaire est notamment financée par le Fonds européen d'aide aux plus démunis (Fead). En France, il est affecté à la lutte contre la précarité alimentaire par l'intermédiaire de l'achat de denrées pour le compte de quatre associations partenaires : la Croix-Rouge française, la Fédération française des Banques Alimentaires, les Restaurants du Coeur et le Secours Populaire qui assurent, grâce à leurs réseaux respectifs, la distribution de 78.000 tonnes de denrées par an. Pour l'année 2018, 3,5 millions d'euros de l'enveloppe ont été alloués à l'achat d'escalopes de poulet surgelées.

Tromperie ?

"Ce programme, le Fead, permet à des gens en précarité alimentaire d'avoir des protéines. Si la teneur en eau supérieure aux normes européennes venait à être confirmée à l'issue de l'enquête, alors, évidemment, c'est un acte de déloyauté de la part de l'entreprise qui les a vendus", a réagi Jacques Bailet, le président du réseau des Banques alimentaires, sur franceinfo. Selon lui, il s'agit "surtout d'une fraude, d'un problème de loyauté, on a vendu de l'eau au prix du poulet."

La DGCCRF a engagé des investigations approfondies auprès de l'entreprise fournissant ces denrées aux associations et en a informé les autorités danoises, l'entreprise fabriquant ces produits étant située au Danemark. Ces investigations doivent permettre de comprendre ces anomalies et de déterminer si elles sont liées à une éventuelle tromperie...

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com