»
»
»
Consultation

'Affaire de l'appartement' : Thierry Lepaon y laissera-t-il des plumes ?

'Affaire de l'appartement' : Thierry Lepaon y laissera-t-il des plumes ?

Mercredi dernier, 'Le Canard Enchainé' révélait le devis des travaux réalisés dans son logement de fonction.

'Affaire de l'appartement' : Thierry Lepaon y laissera-t-il des plumes ?

(Boursier.com) — Après les révélations du 'Canard Enchaîné' sur le montant des travaux réalisés dans son appartement de fonction, le patron de la CGT, s'est expliqué devant le Comité central national de l'organisation syndicale...

Thierry Lepaon reconnait ainsi que cette affaire a révélé des "failles majeures dans le fonctionnement interne de prise de décision". "Il y a donc une faute collective qui ne peut à aucun moment masquer les responsabilités individuelles", ajoute-t-il. Le patron de la CGT précise avoir découvert le devis "par la presse" pour son logement de 79 mètres carrés et "non pas de 120 mètres carrés". Il ajoute que le montant de 105.000 euros est élevé, "mais qui s'explique par l'importance des travaux réalisés". Reste que le "Canard" en remet une couche cette semaine en précisant que l'appartement avait déjà fait l'objet d'une rénovation avant sa location !

Pourquoi Vincennes ?

Concernant la sélection de la localisation, Thierry Lepaon explique que "Vincennes a été choisi parce que c'est à côté de porte de Montreuil". "Cet appartement-là correspondait aux critères recherchés : la proximité de la confédération, la discrétion, le calme et la sécurité, mais également un certain degré d'urgence", après avoir été logé plusieurs mois à l'hôtel étant donné qu'il résidait jusque-là en Normandie, précise-t-il... Thierry Lepaon ajoute que la solution d'un logement HLM a été d'emblée exclue, "car il y a pénurie (...) en Ile-de-France" et "qu'il s'agit d'un logement loué par la confédération".

Réponse à Manuel Valls

Thierry Lepaon en profite pour répondre au Premier ministre... Sans "vouloir accabler un homme qui n'a pas eu le temps de s'expliquer lui-même", Manuel Valls avait demandé au leader de la CGT de faire preuve "d'exemplarité". "Qu'il s'occupe des affaires de la Nation pour lesquelles des résultats sont fortement attendus, et qu'il laisse la CGT s'occuper des siennes", rétorque-t-il.

©2014-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com