»
»
»
Consultation

Aéroports français : pourquoi les retards se multiplient...

Aéroports français : pourquoi les retards se multiplient...

A cause des nombreuses grèves, de la vétusté du système et de la météo, de nombreux voyageurs se plaignent de retards qui s'accumulent...

Aéroports français : pourquoi les retards se multiplient...
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le trafic aérien augmente comme chaque année en juin, en juillet, ainsi qu'en août pour permettre à tous les Français de partir en vacances dans l'Hexagone ou à l'étranger dans de bonnes conditions face à une forte augmentation de la demande de billets.

Une surcharge qui entraîne plus de retards qu'à l'accoutumée sur l'ensemble du réseau...

Les retards s'accumulent pendant les vacances

Selon le quotidien 'Le Figaro' qui a récolté les données du site Flightradar24, les vols au départ des aéroports français ont accusé un retard médian de 25 minutes en juillet. Les mois les plus exposés sont juin, juillet, août et même décembre. Autrement dit, durant les vacances scolaires...

Durant le mois de juillet, le retard médian est donc de 25 minutes, tandis que par exemple en novembre, il n'est "que" de 15 minutes, avec deux fois moins d'avions en circulation. Sur l'ensemble de la dernière année, le retard médian était de 19 minutes, avec une répartition déséquilibrée entre les différents aéroports...

Les grèves, et la vétusté du système

Les raisons de ces retards sont nombreuses, mais principalement dues à la pénurie de personnel dans les services de navigation aérienne. Les grèves et les conditions météorologiques sont également avancées par le quotidien...

En juin dernier un rapport de la Commission des finances du Sénat pointait du doigt la France, responsable selon elle d'un tiers des retards dans le ciel européen à cause du contrôle aérien.

Le sénateur, auteur de ce rapport, Vincent Capo-Canellas, constatait que les grèves en France étaient très nombreuses chez les contrôleurs et avaient un impact capable d'enrayer la mécanique de l'ensemble du trafic aérien européen. La vétusté du système était également mise en cause...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com