Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Aéroports français : des tests antigéniques vont être lancés d'ici fin octobre

Aéroports français : des tests antigéniques vont être lancés d'ici fin octobre

"On va les lancer dans les aéroports, notamment au départ vers des destinations comme les Etats-Unis ou l'Italie et à l'arrivée sur des pays rouges", a détaillé le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari.

Aéroports français : des tests antigéniques vont être lancés d'ici fin octobre
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L 'appel des professionnels du tourisme a été entendu !... Alors que le tourisme parvient difficilement à redresser la barre, le secteur avait demandé au gouvernement la mise en place des tests antigéniques, qui permettent en moins de 30 minutes de savoir si une personne est positive au Covid-19, dans les aéroports. Jean-Baptiste Djebbari a annoncé qu'ils seront lancés d'ici fin octobre.

"On va les lancer dans les aéroports, notamment au départ vers des destinations comme les Etats-Unis ou l'Italie et à l'arrivée sur des pays rouges, de manière à ce qu'on n'ait plus des personnes qui rentrent de pays rouge dans le territoire français sans être testées", a détaillé le ministre délégué aux Transports sur 'RMC'.

La mise en place est prévue "d'ici à la fin octobre et, après, tout cela a vocation à monter en puissance dès lors que c'est autorisé, que c'est fiable, que c'est sûr et que cela permet d'améliorer la fluidité et la sécurité des déplacements", a-t-il ajouté...

"Harmoniser" l'ensemble des protocoles sanitaires en Europe

Selon Jean-Baptiste Djebbari, l'objectif est qu'"on harmonise à l'aide des tests antigéniques, notamment en Europe, l'ensemble des protocoles sanitaires qui aujourd'hui sont un peu différents".

Dans un communiqué commun diffusé en début de semaine dernière, BAR France, CLIA, FNAM, GIFAS, IATA, Les Entreprises du Voyage, SCARA, SETO, UAF, UMIH affirmaient également que "la mise en place des tests antigéniques permettrait un diagnostic rapide sur les plateformes aéroportuaires françaises sachant que la plupart des grands aéroports européens (Milan, Rome, Francfort, Londres, etc.) se dotent de ce dispositif".

Le déploiement de ces tests permettrait en effet, selon eux, de lever certaines contraintes qui freinent actuellement les voyageurs à partir, alors que les professionnels des voyages et du tourisme espèrent toujours une reprise rapide de l'activité.

Le résultat connu en 10 à 30 minutes

"L'embellie de cet été ne s'est pas confirmée, le rebond de la Covid-19, la fermeture des frontières, une situation économique dégradée ont entraîné une forte réduction de la demande de transport aérien pour les mois à venir. A ce stade, selon IATA, la chute du trafic aérien est de l'ordre de 70% sur l'ensemble de l'année 2020", avaient alors rappelé les professionnels du tourisme.

Vendredi dernier, la Haute Autorité de Santé (HAS) avait rendu un avis "favorable" aux tests antigéniques, qui s'effectuent dans les narines à l'aide d'un écouvillon, comme les tests dits RT-PCR (qui donnent actuellement les résultats les plus performants).

Avec les tests antigéniques, le résultat peut être connu en 10 à 30 minutes. Dans un avis publié le 1er octobre, l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris avait souligné que les tests antigéniques étaient utiles pour "détecter de façon sensible les sujets infectés avec une forte charge virale, c'est-a-dire les sujets les plus contagieux"...

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !