»
»
»
Consultation

Acheter des médicaments coûte de plus en plus cher en France...

Acheter des médicaments coûte de plus en plus cher en France...

Le prix net pour le consommateur a progressé de 0,6% par an entre 2010 et 2011

Acheter des médicaments coûte de plus en plus cher en France...
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Acheter des médicaments coûte de plus en plus cher aux Français... L'Insee s'est ainsi penché sur l'évolution des prix de ces produits entre 2000 et 2010, qui représentent le principal poste de dépenses brutes de santé dans l'Hexagone, à hauteur de 36,5%, devant celles liées aux consultations.

Dans cette étude, l'institut explique suivre le prix "brut" des médicaments, qui est le prix de marché hors remboursement de sécurité sociale, mais aussi le prix "net", qui correspond "à la partie résiduelle du prix acquittée par le consommateur après prise en charge de tout ou partie du coût par la sécurité sociale (hors mutuelles)". Si le prix brut a reculé de 1,8% en moyenne chaque année depuis 2000, grâce au développement en France des médicaments génériques, le prix net, lui, a augmenté de 0,6%.

"Ces évolutions opposées s'expliquent par les différentes mesures de déremboursement partiel ou total intervenues durant la période, ainsi que par la forte progression du prix des médicaments non remboursables", écrit l'institut. Ainsi, les prix des médicaments ont connu de forts à-coups en 2003 puis en 2008, qui ont pénalisé les consommateurs.

La hausse du prix "net" des médicaments de 3,3% en 2003 résulte d'une importante vague de déremboursements partiels ainsi que de la mise en place du tarif forfaitaire de responsabilité (TFR). "Ainsi, le taux de remboursement de plus de 450 produits est passé de 65% à 35% en avril 2003, ce qui a d'ailleurs conduit à une baisse de l'ordre de 11 % des quantités vendues entre janvier et décembre 2003". Cinq ans plus tard, en 2008, la hausse de 4,9% s'explique par la mise en place d'une franchise médicale de 0,50 euro par boîte de médicament remboursable achetée. Une troisième hausse est enfin intervenue en 2010, après une nouvelle vague de déremboursements sur une centaine de produits.

Sur la période de 2000 à 2010, les médicaments non remboursables, dont les prix sont librement fixés par les entreprises pharmaceutiques ont eux aussi coûté plus cher aux patients, avec une hausse moyenne de 3,2% par an. Une évolution liée là aussi au déremboursement. "Le déremboursement total d'un médicament entraîne une hausse mécanique du taux de TVA, qui passe de 2,1% à 5,5%", explique l'Insee. Par ailleurs, quand un produit est déremboursé, sa consommation enregistre généralement une baisse, tandis que son prix de vente, qui plus soumis à réglementation, augmente...

©2012-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com