»
»
»
Consultation

Accord conclu entre Washington et le chinois ZTE

Accord conclu entre Washington et le chinois ZTE

L'administration américaine a annoncé un accord permettant de lever les sanctions contre le groupe chinois de télécoms ZTE. Ce dernier va verser une amende de 1 Md$, modifier sa gouvernance et se laisser contrôler par les Etats-Unis...

Accord conclu entre Washington et le chinois ZTE
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Après des semaines de tractations, les Etats-Unis sont enfin tombés d'accord avec l'équipementier télécoms chinois ZTE, qui faisait l'objet depuis avril de lourdes sanctions américaines. Celles-ci ont conduit le groupe au bord de la faillite et empoisonné les négociations commerciales globales en cours entre Washington et Pékin...

Le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, a donc annoncé jeudi la conclusion d'un accord, selon lequel ZTE accepte de payer une amende de 1 milliard de dollars afin de pouvoir reprendre ses activités avec les Etats-Unis.

Le groupe chinois était accusé par le gouvernement américain d'avoir violé les lois interdisant aux entreprises d'exporter des marchandises vers l'Iran et la Corée du Nord.

ZTE à nouveau autorisé à acheter des composants américains

Pour ce même motif, ZTE avait déjà été condamné en mars 2017 à 1,2 Md$ d'amende. Puis, à la mi-avril 2018, le gouvernement américain avait interdit aux entreprises américaines de vendre à ZTE des composants pendant 10 ans.

Or, le groupe chinois a un besoin vital de ces composants pour produire notamment ses smartphones et ses équipements réseaux. Cette interdiction est donc levée grâce à l'accord, mais elle pourrait être à nouveau mise en place si de nouvelles infractions étaient commises, a prévenu Washington.

Changement de direction et surveillance accrue

Cette fois, en plus du milliard de dollars de la nouvelle amende, 400 millions seront placés sous séquestre, en cas de nouvelle infraction à l'accord. En outre, le nouvel accord va bien plus loin que les sanctions financières : ainsi, le conseil d'administration de ZTE sera remanié et son équipe dirigeante sera changée dans les 30 prochains jours.

Enfin, les Etats-Unis imposent à ZTE d'accueillir au sein du groupe une équipe en charge de surveiller la bonne conformité de la société aux règlements.

Quel effet sur les négociations commerciales Chine-Etats-Unis ?

Reste à savoir si la résolution de ce dossier ZTE qui intervient à la veille d'un sommet du G7 où Donald Trump apparaît très isolé face à l'Europe et au Canada, permettra de réchauffer les relations commerciales entre Washington et la Chine.

Jeudi le secrétaire au Commerce Wilbur Ross a déclaré sur la chaîne 'CNBC' qu'à son sens, cet arrangement n'aurait "aucun effet" sur les discussions commerciales engagées avec la Chine.

Ces derniers jours, la presse américaine a fait état d'une proposition de Pékin d'importer 70 milliards de produits américains supplémentaires par an, à condition que Washington renonce à taxer 50 à 60 Mds$ de produits chinois. On ignore cependant quel accueil cette proposition a reçu de la part de l'administration Trump...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com