»
»
»
Consultation

60% des Français ont constaté un alourdissement de la pression fiscale

60% des Français ont constaté un alourdissement de la pression fiscale

Mamie aussi devient imposable...

60% des Français ont constaté un alourdissement de la pression fiscale
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Entre choc fiscal et grogne, les Français n'en peuvent plus de payer !... Le dernier sondage publié sur le désamour envers la fiscalité et le Trésor public enfonce des portes ouvertes, mais a le mérite de quantifier l'importance du mécontentement. Surtout, il montre un revirement d'état d'esprit des plus âgés... Le ras-le-bol fiscal gagne aussi les seniors !

Tout augmente !

A la lecture du gracieux courrier du Trésor public, 60% des Français disent avoir, cette année, constaté une hausse de leur niveau de prélèvements depuis un an. Pour 68% d'entre eux, les impôts locaux augmentent, mais également selon 61% des Français, l'impôt sur le revenu est également en hausse. Selon ce sondage Ifop pour Sud-Ouest Dimanche auprès de 1.004 personnes majeures, 17% des personnes interrogées qualifient de "très importante" la hausse de leurs impôts locaux et 24% celle de leur impôt sur le revenu. Pour 25% d'entre eux, la situation serait stable sur le front des prélèvements.

75% des seniors se plaignent d'une revalorisation fiscale

Sur la tranche des 50 ans et plus, 73% se plaignent de l'augmentation des prélèvements. Alors que 29% d'entre eux ne paient pas d'impôt, 49% des jeunes de moins de 25 ans ont un sentiment de revalorisation fiscale. La mamie de 102 ans, qui paie l'impôt sur le revenu pour la première fois de sa vie, n'est pas un mythe, ni une affabulation médiatique... Les seniors sont en effet ceux qui se plaignent le plus de la revalorisation de l'impôt sur le revenu. Le sentiment de montée de la taxation est plus fort auprès des plus de 65 ans, qui au trois quart expriment cet avis.

Clivages politiques et sociaux pour l'impôt sur le revenu

Evidemment le clivage politique a son importance dans la sentiment de justice fiscale... Cette augmentation de l'impôt est donc davantage ressentie auprès des sympathisants UMP (71%) qu'à gauche (56%). La pression fiscale est aussi particulièrement ressentie auprès de certaines couches sociales. Ainsi, 50% des foyers gagnant moins de 2.000 Euros/mois ont le sentiment de hausse fiscale, alors qu'ils sont les deux tiers dans les foyers à revenus supérieurs à 3.000 Euros mensuels.

Des variantes géographiques les taxes locales...

Pour la taxe foncière et la taxe d'habitation, les catégories socio-professionnelles supérieures (75%) sont également plus nombreuses à éprouver une hausse de leur prélèvements. Ce sentiment est partagé à 69% par les professions intermédiaires et à 67% pour les catégories socio-professionnelles modestes. Les habitants de l'agglomération parisienne se différencient du reste de l'Hexagone, et se plaignent moins de la hausse de leurs impôts locaux : 60% de plaintes en région parisienne contre 69% en province...

©2013-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com