Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

58% des Français sont favorables à la dégressivité des allocations chômage

58% des Français sont favorables à la dégressivité des allocations chômage

Alors que plusieurs ministres ont mis cette piste sur la table, pour tenter de faire enfin baisser le nombre de demandeurs d'emploi...

58% des Français sont favorables à la dégressivité des allocations chômage
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La piste d'une indemnisation dégressive des chômeurs, testée en France entre 1992 et 2001, fait son retour dans le débat public, alors que le nombre de demandeurs d'emploi continue de progresser. Près de six Français sur dix y sont favorables, selon un sondage Elabe pour 'Les Echos' publié jeudi. Sur 1.000 personnes interrogées les 2 et 3 février, 58% sont pour, tandis que 66% affirment ne pas avoir confiance dans les partenaires sociaux pour améliorer le système de l'assurance chômage.

Plusieurs membres du gouvernement estiment que la dégressivité pourrait être étudiée pour redresser les finances de l'assurance chômage et inciter le retour au travail. Myriam El Khomri a déclaré dimanche sur BFMTV qu'il fallait "regarder les choses de façon non passionnée". Mais la ministre du Travail a aussi reconnu que la dégressivité n'avait pas démontré son efficacité en 1992-2001...

A creuser ?

Le ministre des Finances, Michel Sapin, a estimé lundi qu'il s'agissait d'une piste, même si elle devait être assortie d'autres mesures : "Si vous êtes dans la dégressivité d'un côté, vous devez être (...) dans l'augmentation des droits à la formation, des droits à la reprise de l'emploi." Ses collègues de l'Economie et des Relations avec le Parlement, Emmanuel Macron et Jean-Marie Le Guen, ont aussi jugé que les partenaires sociaux devaient considérer cette option.

Mais les voix opposées à cette dégressivité des allocations sont également nombreuses. Les syndicats, qui entameront le 22 février avec le patronat des négociations sur une nouvelle convention Unedic, sont contre. Quant au Medef, il juge sans grand enthousiasme que cette option est à examiner, considérant qu'elle n'est pas nécessairement la meilleure...

©2016-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !