»
»
»
Consultation

2,6 millions de chômeurs en France, au sens du BIT

2,6 millions de chômeurs en France, au sens du BIT

En prenant en compte les critères du Bureau international du travail, ce qui permet les comparaisons internationales, le taux de chômage est stable en métropole, à 8,8%.

2,6 millions de chômeurs en France, au sens du BIT
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le taux de chômage calculé selon les normes du Bureau international du travail (BIT) est resté stable au troisième trimestre en France métropolitaine. Selon des données publiées par l'Insee, il s'est établi à 8,8% de la population active.

En incluant les départements d'Outre-mer (hors Mayotte), il est également inchangé, à 9,1%. Par rapport à se première estimation diffusée en août, l'Insee a revu en hausse de 0,1 point le taux de chômage du deuxième trimestre en France métropolitaine, à 8,8% contre 8,7% annoncé précédemment. Sur un an, le taux de chômage enregistre une baisse de 0,5 point en France métropolitaine et affiche un recul de même ampleur pour la France entière.

2,6 millions de personnes au chômage

En prenant en compte les critères du BIT, ce qui permet les comparaisons internationales, le nombre de chômeurs s'élevait à 2,6 millions en France métropolitaine en moyenne au troisième trimestre, soit 22.000 personnes de plus qu'au trimestre précédent. A titre de comparaison, le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité (catégorie A) inscrits à Pôle emploi atteignait 3,457 millions à fin septembre.

"Parmi les chômeurs, 1 million déclarent rechercher un emploi depuis au moins un an. Le taux de chômage de longue durée représente ainsi 3,4% de la population active au troisième trimestre 2018 : il diminue de 0,2 point sur le trimestre et de 0,8 point sur un an", détaille l'Insee.

1,5 million de personnes dans le halo autour du chômage

Par ailleurs, en France métropolitaine, parmi les personnes inactives au sens du BIT, 1,5 million souhaitent un emploi sans être considérées comme demandeurs et constituent le halo autour du chômage. Leur nombre est quasiment stable entre les deuxième et troisième trimestres 2018 (+ 8.000), et augmente de 48.000 sur un an.

Au troisième trimestre, le taux de chômage en France métropolitaine a progressé de 0,4 point chez les jeunes, est resté stable chez les 25-49 ans et a diminué de 0,2 point chez les 50 ans et plus.

49% d'emploi en CDI

Le taux d'emploi des 15-64 ans s'inscrit quant à lui en hausse de 0,1 point par rapport à fin juin - un plus haut depuis le début des années 80 - avec en particulier une progression de 0,5 point du taux d'emploi des jeunes.

Selon l'Insee, au troisième trimestre, le taux d'emploi des 15-64 ans en contrat à durée indéterminée atteignait 49,4% (+0,1 point par rapport au trimestre précédent, +0,6 point sur un an). Celui en contrat à durée déterminée (CDD) ou en intérim s'établissait à 7,7% (-0,1 point sur un trimestre, -0,2 point sur un an). Sur le trimestre, le taux d'emploi à temps complet a augmenté de 0,3 point, à 54,1% (+0,9 point sur un an) et celui a temps partiel a reculé de 0,3 point, à 11,7% (-0,2 point sur un an).

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com