»
»
»
Consultation

1 Français sur 3 a renoncé à se faire soigner lors des douze derniers mois

1 Français sur 3 a renoncé à se faire soigner lors des douze derniers mois

Une partie des Français a du mal à se faire soigner faute d'argent. Selon une étude, les jeunes et les ouvriers sont ceux qui renoncent le plus aux soins...

1 Français sur 3 a renoncé à se faire soigner lors des douze derniers mois
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les Français dépensent en moyenne 715 euros chaque année pour se faire soigner. Malgré une protection sociale avantageuse, la santé a un coût. Le reste à charge moyen est de 232 euros et il a augmenté ces dernières années, selon une étude CSA pour Cofidis.

Ce poste de dépense est d'autant plus important chez les personnes âgées de plus de 65 ans, à cause des frais liés aux soins dentaires, d'optique et aux prothèses auditives, moins bien remboursés. Ce montant atteint 350 euros...

13% ont recours au crédit

Un sur trois a déjà renoncé à se faire soigner au cours des douze derniers mois. Les jeunes de moins de 35 ans et les ouvriers sont les personnes les plus concernées. Et près d'un Français sur cinq a eu des difficultés à payer ses frais de santé.

Pour y faire face, 68% des personnes interrogées puisent dans leurs dépenses courantes et 13% disent avoir recours à un crédit à la consommation.

Le reste à charge zéro

Les Français font donc attention à limiter le reste à charge. Six personnes sur dix vont consulter uniquement des médecins conventionnés secteur 1 et 38% des sondés demandent à se faire prescrire uniquement des médicaments remboursés ou des génériques.

La mise en place du "reste à charge zéro", à partir de 2021, devrait un peu changer la donne. La mesure permettra d'acheter des lunettes, un appareil auditif ou de se faire poser une couronne dentaire, sans rien avoir à débourser.

Promesse de campagne d'Emmanuel Macron, cette nouveauté permettra de proposer des dispositifs d'entrée de gamme, accessibles à tous les Français couverts par une complémentaire santé. Sur ce point, 86% des personnes interrogées souhaiteraient que la mesure soit étendue à d'autres types de soins. Malgré tout, 90% d'entre elles craignent que cela ait un impact sur le coût des mutuelles.

Autre information que révèle l'étude, les dépenses de santé varient énormément d'une région à l'autre : 1.116 euros en moyenne en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine et seulement 481 euros en Centre-Val-de-Loire.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com