Accueil
»
Bourse
»
Actions Amsterdam
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 07/05/2021 à 17h38 KONINKLIJKE KPN NV -1,06% 2,804€

Télécoms : KPN est bien ciblé

Télécoms : KPN est bien ciblé
Télécoms : KPN est bien ciblé
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les rumeurs autour de KPN ont franchi une nouvelle étape ce week-end. L'opérateur de télécommunications néerlandais a confirmé avoir été approché en vue d'un rachat. Il a même précisé avoir repoussé récemment deux offres de rachat "non sollicitées" d'un consortium incluant les groupes de capital-investissement EQT et Stonepeak Infrastructure Partners et du groupe financier américain KKR. Le conseil d'administration de KPN a conclu "que les deux approches n'apportent pas de valeur ajoutée tangible et matérielle par rapport à la stratégie de croissance récemment mise à jour de KPN".

Selon le 'Financial Times', à l'origine de l'information, EQT et Stonepeak Infrastructure Partners ont proposé 3 euros par action au groupe basé à Rotterdam, valorisant ce dernier environ 12,5 MdsE hors dette. Le consortium s'intéresse à KPN depuis l'an dernier et a entamé le mois dernier une démarche d'examen approfondi de sa situation financière, a souligné le FT.

KPN, qui est en concurrence avec VodafoneZiggo et T-Mobile sur un marché néerlandais très concentré, voit ses ventes décliner depuis près de dix ans et le management ne s'attend pas à une reprise rapide. Mais tout acquéreur potentiel devrait surmonter deux obstacles de taille pour s'offrir la firme qui possède le plus grand réseau de fibre optique des Pays-Bas.

Le gouvernement néerlandais peut en effet s'opposer à toute transaction en vertu d'une loi adoptée l'année dernière qui lui permet de bloquer les rachats d'entreprises de télécommunications s'ils sont considérés comme une menace pour la sécurité nationale. De plus, KPN dispose de son propre mécanisme de défense contre des tentatives de rachat hostiles, sous la forme d'une fondation susceptible de constituer une participation de contrôle.

©2021,
Attention, notre rubrique "Rumeurs" se veut l'écho des informations qui circulent dans les salles de marché. Ces rumeurs ne pouvant être vérifiées, elles doivent donc être considérées avec précaution.