»
»
»
Consultation
Cotation du 23/02/2018 à 17h35 Kering (ex-PPR) -0,58% 391,800€
  • KER - FR0000121485
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Stella McCartney pourrait quitter le giron de Kering

Stella McCartney pourrait quitter le giron de Kering
Crédit photo © Kering

(Boursier.com) — Kering pourrait restituer à Stella McCartney les 50% qu'il détient dans la marque de la créatrice, selon la presse britannique. L'information a été dévoilée par 'Business of Fashion' et confirmée par le 'Financial Times'. Le groupe Kering et la fille de Paul McCartney opèrent depuis 17 ans ensemble, avec 50% des parts de la marque. Le holding de la famille Pinault a indiqué à 'Business of Fashion' que des discussions régulières ont naturellement lieu sur l'avenir du partenariat et que toute modification serait rendue publique le moment venu.

La publication spécialisée précise que l'annonce était prévue pour janvier mais qu'elle a été repoussée et pourrait avoir lieu sous trois ou quatre mois, même si la séparation effective risque de prendre plus de temps compte tenu de l'intégration de Stella McCartney au sein de Kering. La contribution de la griffe aux revenus globaux de Kering n'est pas précisément connue. 'Business Of Fashion' rappelle qu'une estimation datant de 2015 ressortait entre 150 et 200 millions de dollars (120 à 160 millions d'euros) mais que la valeur de la marque elle-même dépend aussi des partenariats signés par la créatrice avec d'autres marques, dont Procter & Gamble pour les cosmétiques ou Adidas pour les vêtements. Les analystes estiment que Kering a réalisé en 2017 un chiffre d'affaires voisin de 15,38 milliards d'euros, dont environ 10,7 MdsE pour la division luxe et 4,4 MdsE pour la branche sports & lifestyle, qui comprend Puma (en cours de distribution), Volcom et Cobra.

©2018,
Attention, notre rubrique "Rumeurs" se veut l'écho des informations qui circulent dans les salles de marché. Ces rumeurs ne pouvant être vérifiées, elles doivent donc être considérées avec précaution.

Stella McCartney pourrait quitter le giron de Kering

Partenaires de Boursier.com