»
»
»
»
Consultation
Cotation du 18/06/2018 à 17h39 Renault -1,16% 82,910€
  • RNO - FR0000131906
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Renault : une alliance électrique ?

Renault : une alliance électrique ?
Crédit photo © Reuters / Jason Lee

(Boursier.com) — L'Alliance Renault - Nissan - Mitsubishi continue d'avancer à bon rythme en vue d'une intégration plus poussée des trois marques pour accélérer les synergies... Alors que 9 nominations ont déjà été annoncées au mois de mars, tous les postes seront directement rattachés à Carlos Ghosn, le PDG.
L'équipe aura pour mission de remplir l'objectif stratégique de moyen terme annoncé par le groupe il y a quelques semaines, à savoir faire passer les synergies de 5 milliards d'euros en 2016 à 10 milliards d'euros en 2022.

Selon l'Agence Nikkei, ce vendredi, les trois entités travaillent sur une plateforme commune qui servira aux véhicules électriques au-delà de 2020, ce qui pourrait permettre de produire environ 2 millions de véhicules, notamment des SUV, en 5 ans, l'organisation prévoyant toujours de lancer 12 nouveaux modèles 100% électriques d'ici 2022 !

Cette alliance a donc clairement enclenché la vitesse supérieure pour renforcer la convergence entre les différentes marques. Dans le cadre du projet 2022 de l'organisation, rappelons que plusieurs chantiers ont été lancés, dont l'ingénierie, la fabrication, les achats, la qualité, l'après-vente et le développement économique... Ils sont destinés à favoriser la réalisation des objectifs du plan, c'est-à-dire 10 milliards d'euros de synergies annuelles et 14 millions de véhicules vendus à l'horizon 2020, contre 5 milliards d'euros de synergies en 2016 et 10,6 millions de voitures écoulés en 2017.

Intégration totale

Les premières manifestations concrètes de la manoeuvre sont passées par le rattachement de Mitsubishi aux organisations achat en ce printemps 2018... L'intégration de l'ingénierie, la fabrication, la logistique et l'après-vente se fera progressivement en 2019, avec pour objectif une intégration totale par la suite.

9 millions de véhicules sur quatre plateformes communes devraient être produits pendant la durée du plan, contre 2 millions sur deux plateformes en 2016. Pendant la durée du plan, l'utilisation accrue des architectures véhicules partagées permettra aux entreprises membres de l'Alliance de produire 9 millions de véhicules sur 4 plateformes communes, contre 2 millions de véhicules sur deux plateformes en 2016. Les motorisations partagées représenteront environ les trois-quarts des ventes, contre un tiers en 2016. L'organisation prévoit toujours de lancer 12 nouveaux modèles 100% électriques d'ici 2022. Pendant la durée du plan, le trio lancera 40 véhicules dotés de différents niveaux d'autonomie, allant jusqu'à l'autonomie complète...

©2018,
Attention, notre rubrique "Rumeurs" se veut l'écho des informations qui circulent dans les salles de marché. Ces rumeurs ne pouvant être vérifiées, elles doivent donc être considérées avec précaution.

Renault : une alliance électrique ?

Partenaires de Boursier.com