Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 13/12/2019 à 17h37 Renault +0,40% 42,460€
  • RNO - FR0000131906
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Renault : le dividende en danger ?

Renault : le dividende en danger ?
Renault : le dividende en danger ?
Crédit photo © Renault

(Boursier.com) — Renault limite son repli à 0,6% à 48,6 euros en fin de matinée à Paris. Moins d'une semaine après son double avertissement, le constructeur au losange a confirmé avoir enregistré un chiffre d'affaires de 11,296 millions d'euros au troisième trimestre, en repli de 1,6% et de 1,4% à taux de change et périmètre constants. Le groupe au losange, dont les ventes en volume ont baissé de 4,4% (de 13,4% pour les seules voitures de marque Renault), a été pénalisé par le recul de la production de Nissan et Daimler, la fermeture du marché iranien et la baisse de la demande de moteurs diesel.

Renault a également revu à la baisse sa prévision pour le marché automobile mondial qui devrait connaître un repli de l'ordre de 4% cette année (contre une baisse de l'ordre de 3% prévue précédemment). En Europe, le groupe estime que le marché pourrait accuser une baisse pouvant aller jusqu'à 1%, alors qu'il était attendu stable jusqu'ici.

Dans ce contexte, la firme basée à Boulogne pourrait bien revoir sa politique de distribution aux actionnaires alors qu'elle n'a plus coupé son dividende depuis 2011. "Nous ferons le point sur nos résultats et notre génération de trésorerie à la fin de l'année", a déclaré Clotilde Delbos, directrice générale par intérim, aux analystes. Ensuite, nous "nous réunirons avec le conseil d'administration afin de décider quelle est la politique de dividende appropriée".
Chez les analystes, l'heure est pour le moment au statu quo après la série de révisions qui a eu lieu la semaine passée...

©2019,
Attention, notre rubrique "Rumeurs" se veut l'écho des informations qui circulent dans les salles de marché. Ces rumeurs ne pouvant être vérifiées, elles doivent donc être considérées avec précaution.

Partenaires de Boursier.com