Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 26/11/2020 à 17h35 Renault -2,32% 33,655€
  • RNO - FR0000131906
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Renault : la participation de Nissan dans Mitsubishi fait parler

Renault : la participation de Nissan dans Mitsubishi fait parler
Renault : la participation de Nissan dans Mitsubishi fait parler
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Cela faisait longtemps. Les spéculations autour de l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi sont de retour. Après quelques mois sans vagues, de nouveaux bruits de couloir autour de l'Alliance bâtie par Carlos Ghosn font état d'une possible cession de la participation de Nissan dans Mitsubishi Motors. Selon les sources de 'Bloomberg', Nissan craint de plus en plus qu'il lui faille plus de temps pour se remettre de la crise provoquée par la pandémie de coronavirus. Une telle opération pourrait par ailleurs constituer la première étape d'une révision plus large de l'alliance tripartite, précisent les sources de l'agence.

Le groupe nippon pourrait vendre toute ou partie de sa participation de 34% dans Mitsubishi Motors à des investisseurs déjà présents au tour de table de ce dernier (Mitsubishi Corp est évoqué) ou chercher des acquéreurs potentiels. La part de Nissan dans son homologue valait environ 950 millions de dollars à la clôture de Tokyo vendredi dernier, soit moins de la moitié de ce que Nissan avait payé il y a quatre ans.

Reste que d'après l'agence, si une cession d'actions remodèlerait fondamentalement les liens capitalistiques entre Nissan et l'un de ses principaux partenaires, les trois constructeurs automobiles feront probablement valoir que l'Alliance restera intacte sur le plan opérationnel. Ils souligneront que le partenariat peut fonctionner sans la participation directe des actionnaires alors qu'une telle transaction pourrait également permettre d'ouvrir l'alliance à d'autres partenaires.

Membre de l'Alliance Renault-Nissan depuis 2016, Mitsubishi Motors anticipe une perte d'exploitation de 1,3 milliard de dollars sur l'exercice financier clos en mars prochain. Durement touché par la crise, le constructeur a été contraint, au début de l'année, d'arrêter la production de son SUV Pajero et d'autres grandes lignes de véhicules, se concentrant désormais sur les petites voitures et les marchés d'Asie du Sud-Est.

La semaine passée, Nissan a de son côté revu à la baisse sa prévision de perte nette annuelle, commençant à récolter les fruits de son plan de restructuration et alors que son activité s'est révélée meilleure que prévu au troisième trimestre.

"Il n'y a aucun projet de changement dans la structure capitalistique de Mitsubishi", a réagi Nissan tandis que Mitsubishi Motors a déclaré qu'il n'y avait pas eu de discussions pour revoir sa relation capitalistique et qu'il "continuera à collaborer au sein de l'alliance".

©2020,
Attention, notre rubrique "Rumeurs" se veut l'écho des informations qui circulent dans les salles de marché. Ces rumeurs ne pouvant être vérifiées, elles doivent donc être considérées avec précaution.