»
»
»
»
Consultation
Cotation du 16/07/2019 à 09h22 Renault -0,06% 52,380€
  • RNO - FR0000131906
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Renault : et maintenant ?

Renault : et maintenant ?
Renault : et maintenant ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Après l'échec de la fusion avec Fiat Chrysler Automobiles, l'Assemblée générale des actionnaires a vu ces derniers conforter Jean-Dominique Senard dans son poste de président de Renault.
J-D Senard a rencontré hier le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire qui a expliqué que le rapprochement avec Fiat-Chrysler "lui a toujours paru une opportunité intéressante (...) ça reste une opportunité intéressante. Mais j'ai toujours été clair : à condition que ce soit dans le cadre de la stratégie de renforcement de l'alliance, ce qui suppose que le partenaire japonais soit associé et ce qui suppose qu'au bout du compte il soit d'accord... Nous n'avons jamais opposé, nous, Etat, de veto à cette opération" a précisé M. Le Maire.

Ces derniers jours, des rumeurs d'un départ de M. Senard avaient circulé... Dès lundi, Bruno Le Maire a pourtant réaffirmé la confiance du gouvernement français dans le rôle de Jean-Dominique Senard, lors d'un déplacement à Tokyo.

Le dirigeant a affirmé lors de l'AG que chaque partenaire devait y mettre du sien dans les négociations sur la manière de renforcer ce partenariat qui fête cette année ses 20 ans, et que si la confiance entre Renault et Nissan s'était "effritée", rien n'était irréparable. Avant de chercher à convaincre le constructeur américano-italien de revenir à la table des négociations, les deux grands partenaires de l'alliance vont donc devoir trouver un terrain d'entente.

Côté analyste, l'heure est plutôt au statu quo. Oddo BHF a maintenu son opinion 'acheter' et son objectif de 95 euros, tandis que MainFirst a réitéré son conseil 'neutre' et sa cible de 63 euros. Le titre Renault est stable ce vendredi à 55,50 euros.

©2019,
Attention, notre rubrique "Rumeurs" se veut l'écho des informations qui circulent dans les salles de marché. Ces rumeurs ne pouvant être vérifiées, elles doivent donc être considérées avec précaution.

Partenaires de Boursier.com