»
»
»
»
Consultation
Cotation du 22/07/2019 à 17h20 PSA Groupe (ex-Peugeot) -0,27% 21,840€

PSA Groupe voit plus grand

PSA Groupe voit plus grand
PSA Groupe voit plus grand
Crédit photo © Société PSA

(Boursier.com) — Carlos Tavares voit plus grand. Le patron de PSA Groupe serait à la recherche d'un partenaire afin d'étendre la présence du constructeur français en dehors de l'Europe. Citant des personnes familières avec le sujet, 'Bloomberg' indique que le dirigeant a rencontré des conseillers pour envisager des collaborations ou des fusions potentielles.

Une trésorerie de 9 MdsE

Le projet serait encore à un stade précoce et les cibles éventuelles n'auraient pas été contactées récemment. Fiat Chrysler Automobiles serait particulièrement attrayant pour PSA en raison de son exposition aux États-Unis et de sa marque haut de gamme Jeep, mais C.Tavares considérerait également General Motors et Jaguar Land Rover. A la tête d'une trésorerie de près de 9 MdsE, le DG de PSA a indiqué lors du Salon de Genève être ouvert à toute discussion concernant diverses opportunités tout en indiquant que l'argent aiderait aussi la société en période de ralentissement économique.

Les partenariats se multiplient dans le secteur

Les constructeurs sont soumis à d'intenses pressions pour conjuguer leurs efforts sur le marché ralentissant des véhicules à combustion, et réaliser de lourds investissements dans les nouvelles technologies coûteuses comme l'électrification, la conduite autonome et les services. Les partenariats entre grands constructeurs dans la conduite partagée ou autonome se multiplient depuis quelques années.

Un rapprochement avec un constructeur américain pourrait faciliter les ambitions de C.Tavares aux Etats-Unis alors que le dirigeant compte vendre des voitures Peugeot en Amérique du Nord d'ici 2026. Un tel accord pourrait en effet ouvrir la voie à une production locale sans investissement prohibitif. L'entreprise française, qui a vendu 3,9 millions de voitures l'an dernier, loin des 10 millions d'unités commercialisées par Volskwagen, Toyota Motor ou l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, pourrait également réaliser d'importantes économies d'échelle en s'alliant avec un autres gros du secteur.

Jaguar, GM ou Fiat Chrysler?

Du côté des analystes, si on estime les obstacles à toute alliance nombreux, une coopération avec Jaguar Land Rover apparait aujourd'hui comme la plus probable. D'autant que des rumeurs de cession d'une participation minoritaire de Tata dans le constructeur automobile britannique en difficulté circulent dans les salles de marché.

©2019,
Attention, notre rubrique "Rumeurs" se veut l'écho des informations qui circulent dans les salles de marché. Ces rumeurs ne pouvant être vérifiées, elles doivent donc être considérées avec précaution.

Partenaires de Boursier.com