»
»
»
»
Consultation
Cotation du 25/03/2019 à 17h35 Pernod Ricard +0,70% 158,600€

Pernod Ricard pourrait céder sa divisions 'vins'

Pernod Ricard pourrait céder sa divisions 'vins'
Pernod Ricard pourrait céder sa divisions 'vins'
Crédit photo © Pernod-Ricard

(Boursier.com) — Pernod Ricard reste bien orienté (+0,9% à156,7 euros), soutenu par des spéculations concernant sa division vins. Le groupe de spiritueux envisagerait une cession de cette branche qui comprend notamment les marques australienne Jacob's Creek et espagnole Campo Viejo. Citant ses 'traditionnelles' sources proches du dossier, 'Bloomberg' indique que la société française, numéro deux du secteur derrière Diageo, a déjà eu des discussions préliminaires sur une vente potentielle de l'unité, dont le chiffre d'affaires s'élève à environ 500 millions de dollars. Les discutions en sont à un stade préliminaire et le groupe pourrait finalement décider de conserver l'activité. L'entrée au capital d'Elliott Management ne serait pas liée à cette éventuelle cession.

Pas de commentaires

"Par principe, l'entreprise ne fait pas de commentaires sur les rumeurs ou spéculations", a indiqué Pernod Ricard à l'agence. "Le groupe n'est soumis à aucune pression extérieure et a déjà indiqué à plusieurs reprises qu'il entend poursuivre la gestion dynamique de son portefeuille".

Les analystes y croient

"Pour moi, cela a beaucoup de sens stratégique, car il s'agit d'une partie relativement petite du groupe, avec une croissance plus faible et une rentabilité plus faible", explique Trevor Stirling, analyste chez Sanford C.Bernstein. La société a également cédé d'autres produits qu'elle ne considère pas comme essentiels à sa stratégie, tels que la gamme de brandies Domecq et le Paddy Irish Whiskey.

"La cession d'actifs non stratégiques fait partie de l'activité normale de Pernod Ricard, mais la vente de l'ensemble de la division vin du distillateur français n'est pas une évidence pour diverses raisons, dont le rôle stratégique du vin sur certains marchés", affirme pour sa part Jefferies. Une vente éventuelle aurait un "impact financier limité", ajoute l'analyste. "Si nous n'excluons pas totalement l'élimination d'un vin, nous ne voyons pas nécessairement Pernod Ricard réagir de manière spontanée aux pressions extérieures".

Beaucoup de spéculations

Depuis l'irruption d'Elliott à son tour de table, les rumeurs concernant Pernod Ricard vont bon train. Il y a quelques semaines, des bruits de couloir avaient prêté un intérêt du tandem LVMH/Diageo pour le groupe dirigé par Alexandre Ricard.

©2019,
Attention, notre rubrique "Rumeurs" se veut l'écho des informations qui circulent dans les salles de marché. Ces rumeurs ne pouvant être vérifiées, elles doivent donc être considérées avec précaution.

Partenaires de Boursier.com