Cotation du 26/11/2021 à 23h00 Microsoft -2,44% 329,680$
  • MSFT - US5949181045
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Microsoft serait prêt à débourser 10 Mds$ pour s'offrir Discord

Microsoft serait prêt à débourser 10 Mds$ pour s'offrir Discord
Microsoft serait prêt à débourser 10 Mds$ pour s'offrir Discord
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Microsoft serait prêt à mettre 10 milliards de dollars sur la table pour racheter Discord. Ce service de messagerie, très populaire auprès des 'gamers' mais dont la notoriété a explosé pendant les périodes de confinement, aurait discuté avec plusieurs acheteurs potentiels dont le géant des logiciels. Mais selon les sources de 'Bloomberg', Discord serait davantage susceptible d'entrer en bourse que de se vendre.

La firme californienne compte plus de 100 millions d'utilisateurs actifs mensuels. Elle a levé 100 millions de dollars lors d'un tour de table réalisé l'année dernière, lui donnant une valorisation d'environ 7 milliards de dollars, selon les données de 'Pitchbook'.

Microsoft, qui a cherché l'an passé à racheter l'application TikTok et a mené des négociations pour reprendre Pinterest, souhaiterait acquérir des actifs qui lui donneraient accès à des communautés d'utilisateurs florissantes, souligne l'agence. "L'acquisition éventuelle de Discord par Microsoft a beaucoup de sens, car l'entreprise continue de réorganiser ses activités de jeux en les orientant davantage vers les logiciels et les services", estime Matthew Kanterman, analyste chez 'Bloomberg Intelligence'. "Il y a une grande opportunité de regrouper l'offre premium de Discord, Nitro, dans le service Game Pass afin d'augmenter le nombre d'abonnements par rapport aux 18 millions annoncés précédemment".

Avec près de 140 Mds$ de cash, Microsoft a largement les moyens de s'offrir Discord. Reste à convaincre ses dirigeants du bien-fondé de l'opération.

©2021
Attention, notre rubrique "Rumeurs" se veut l'écho des informations qui circulent dans les salles de marché. Ces rumeurs ne pouvant être vérifiées, elles doivent donc être considérées avec précaution.