»
»
»
»
Consultation
Cotation du 19/12/2018 à 09h31 Engie (EX GDF SUEZ) -0,67% 12,585€
  • ENGI - FR0010208488
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

L'éolien en mer au point mort en France ?

L'éolien en mer au point mort en France ?
L'éolien en mer au point mort en France ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Aucun parc offshore ne devrait être opérationnel avant la fin du quinquennat, en 2022, écrit aujourd'hui 'Le Monde', dans un article consacré à l'éolien en mer en France. L'éolien offshore est une sorte d'arlésienne dans l'hexagone, qui possède le second gisement potentiel en Europe mais dont les eaux territoriales ne comptent aucune turbine. Toute l'Europe se moque de nous parce qu'on n'a pas été fichus de sortir un parc en dix ans, assène un "bon connaisseur du dossier", cité par le quotidien.

Sur les sites internet d'Engie dédiés aux projets Ile d'Yeu / Noirmoutier et Dieppe / Le Tréport, on peut toujours lire que la construction et l'installation débuteront en 2019, ce qui devrait permettre de commencer à produire avec 40% du parc le 1er juillet 2021. Ceci dit, il est bien mentionné sous réserve de l'obtention des autorisations par le maître d'ouvrage. Qu'est-ce qui cloche avec l'éolien en mer ? Lors de l'attribution des projets et l'annonce des retombées industrielles majeures pour les villes côtières proches des implantations concernées, tout le monde s'est congratulé. Depuis, les choses ont changé et les recours locaux se sont multipliés contre les projets. Ensuite, le cadre réglementaire n'est pas abouti. Enfin, souligne 'Le Monde', les conditions tarifaires de rachat qui avaient été négociées à l'époque de la désignation des lauréats ne sont plus du tout d'actualité, à cause de la chute des prix. Le quotidien croit savoir que le gouvernement songe à renégocier en forte baisse, ce qui risque de provoquer des tensions avec les porteurs de projets, dont les budgets avaient été bouclés sur la base des éléments d'origine.

©2018,
Attention, notre rubrique "Rumeurs" se veut l'écho des informations qui circulent dans les salles de marché. Ces rumeurs ne pouvant être vérifiées, elles doivent donc être considérées avec précaution.

Partenaires de Boursier.com