»
»
»
Consultation
Cotation du 17/11/2017 à 17h35 Airbus Group (ex-EADS) -0,71% 84,88€
  • AIR - NL0000235190
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Indigo Partners pourrait commander 400 à 430 Airbus aujourd'hui

Indigo Partners pourrait commander 400 à 430 Airbus aujourd'hui
Crédit photo © H. Goussé / Airbus

(Boursier.com) — On utilise souvent à tort et à travers les expressions "contrat géant" ou "commande historique" pour Airbus, mais l'annonce qui pourrait avoir lieu aujourd'hui lors du salon aéronautique de Dubaï méritera sans doute ce qualificatif. L'industriel discute depuis assez longtemps avec Indigo Partners, mais les discussions auraient abouti, selon un informateur de Bloomberg. Ce sont 430 monocouloirs de la famille A320neo qui pourraient être concernés, ce qui représente un prix catalogue de 48,78 milliard de dollars sur la base d'un appareil médian, l'A320neo, dont le prix catalogue est de 108,4 M$ en 2017. Reuters a, tôt ce matin, parlé de 400 appareils pour environ 40 Mds$, sur la foi de deux sources.

Quelle compagnie aurait besoin de tant d'appareils ? Indigo est un fonds d'investissement américain créé par Bill Franke, qui détient des participations de contrôle où plus réduite dans plusieurs transporteurs dans le monde, dont Frontier Airlines aux Etats-Unis, Volaris au Mexique et Wizz Air en Europe. Il a tout intérêt à mutualiser ses commandes, ne serait-ce que pour obtenir de meilleurs tarifs. On sait que les contrats sont en général bouclés à des tarifs bien moindres que ceux qui sont affichés en catalogue. Pour une commande de cette envergure, il ne fait aucun doute qu'Indigo obtiendra de très bons prix unitaires.

Un salon sauvé ?

La commande, si elle se confirmait, permettrait au groupe européen d'achever le salon de Dubaï sur une note positive, alors que la déception domine depuis le début de la semaine, à mesure que semble s'éloigner la perspective d'un accord avec Emirates concernant l'A380. D'un point de vue comptable pur, il s'agirait aussi d'un sacré coup d'accélérateur pour le carnet 2017 d'Airbus, qui ne comptait fin octobre que 290 unités. Enfin, au nombre des bénéficiaires, il ne faut pas oublier le ou les motoristes, qui pourraient être CFM International (Safran, General Electric) avec son LEAP et/ou le PW1000G de Pratt & Whitney.

Pour l'anecdote, le précédent contrat le plus important jamais signé par Airbus, 250 monocouloirs, date de 2015 avec une certaine IndiGo. Mais il s'agissait de la compagnie homonyme du fonds d'investissement basée en Inde, aucun rapport capitalistique n'existant entre les deux sociétés.

©2017,
Attention, notre rubrique "Rumeurs" se veut l'écho des informations qui circulent dans les salles de marché. Ces rumeurs ne pouvant être vérifiées, elles doivent donc être considérées avec précaution.

Indigo Partners pourrait commander 400 à 430 Airbus aujourd'hui

Partenaires de Boursier.com