International Airlines Group
  • IAG - ES0177542018
  • + Ajouter à : Mes Listes

IAG : British Airways pourrait supprimer 30% de ses effectifs

IAG : British Airways pourrait supprimer 30% de ses effectifs
IAG : British Airways pourrait supprimer 30% de ses effectifs
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — British Airways va tailler dans ses effectifs. Et pas qu'un peu. IAG, la maison-mère de la compagnie britannique mais également d'Iberia, de Vueling et d'Aer Lingus, a averti hier soir qu'"à la lumière de l'impact de la pandémie de Covid-19 sur les opérations actuelles et dans l'attente d'une reprise de la demande de passagers qui prendra plusieurs années pour revenir à ses niveaux de 2019", elle a officiellement informé ses syndicats au sujet d'un projet de plan de restructuration et de départs. Les propositions restent soumises à consultation, mais il est probable qu'elles affecteront la plupart des employés du groupe et pourraient entraîner le licenciement de 12.000 d'entre eux, soit environ 30% des équipes.

Compte tenu de l'incertitude sur l'impact et la durée de la crise, IAG n'est toujours pas en mesure de fournir une guidance pour 2020. Toutefois, l'entreprise s'attend à ce que sa perte d'exploitation au deuxième trimestre soit nettement plus importante qu'au cours des trois premiers mois de l'année en raison de la baisse substantielle des capacités et du trafic de passagers, et ce malgré quelques allègements des coûts liés aux programmes gouvernementaux sur le maintien de l'emploi et des salaires.

Sur le premier trimestre, le transporteur a essuyé une perte opérationnelle ajustée de 535 millions d'euros contre un bénéfice de 135 ME un an plus tôt, alors que son chiffre d'affaires a reculé de 13% à 4,6 milliards. Le bénéfice avant impôt de la période sera par ailleurs pénalisé par une charge exceptionnelle de 1,3 milliard d'euros résultant de l'inefficacité de ses couvertures de change et de carburant pour le reste de l'année. En avril et mai, IAG a réduit ses capacités de 94% par rapport à l'année dernière, n'assurant que des vols pour les voyages essentiels et le rapatriement. La hausse des capacités à partir de juin dépendra du moment où les gouvernements du monde entier assoupliront les mesures de confinement et les restrictions de voyage.

©2020,
Attention, notre rubrique "Rumeurs" se veut l'écho des informations qui circulent dans les salles de marché. Ces rumeurs ne pouvant être vérifiées, elles doivent donc être considérées avec précaution.