Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 06/04/2020 à 14h01 Engie (EX GDF SUEZ) +5,04% 9,136€
  • ENGI - FR0010208488
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Engie : Jean-Pierre Clamadieu pourrait remplacer Isabelle Kocher

Engie : Jean-Pierre Clamadieu pourrait remplacer Isabelle Kocher
Engie : Jean-Pierre Clamadieu pourrait remplacer Isabelle Kocher

(Boursier.com) — Les jours d'Isabelle Kocher à la tête d'Engie semblent bel et bien comptés. Si aucune annonce n'est attendue à l'issue du Conseil d'administration prévu aujourd'hui, le non-renouvellement du mandat d'Isabelle Kocher pourrait être officialisé le mois prochain. Très critiquée en interne, et guère soutenue par Bercy, la dirigeante pourrait être remplacée de façon intérimaire par Jean-Pierre Clamadieu, l'actuel président d'Engie. Citant une source proche du gouvernement 'BFM Business' affirme que "tout le monde est contre elle". La nomination de Jean-Pierre Clamadieu à la tête du groupe énergétique permettrait à l'entreprise d'avoir un peu de temps pour choisir son nouveau patron.

Selon le site d'informations, le départ d'Isabelle Kocher serait suivi de celui de plusieurs cadre-dirigeants. Le DRH, Pierre Deheunynck, et le responsable du digital, Yves Le Gélard, très proches de la directrice générale, pourraient notamment faire leur valise, tout comme la directrice financière, Judith Hartmann.

Au niveau opérationnel, le départ d'Isabelle Kocher pourrait enclencher le processus de scission des infrastructures gazières de l'ancien Gaz de France et remettre en jeu la participation de 32,1% d'Engie dans Suez. Alors que la patronne actuelle souhaitait accroître sa participation dans Suez, Jean-Pierre Clamadieu voudrait, à l'inverse, se désengager du capital du spécialiste de la gestion de l'eau et des déchets.

©2020,
Attention, notre rubrique "Rumeurs" se veut l'écho des informations qui circulent dans les salles de marché. Ces rumeurs ne pouvant être vérifiées, elles doivent donc être considérées avec précaution.