»
»
»
»
Consultation
Cotation du 15/02/2019 à 17h35 Alstom +1,90% 37,560€
  • ALO - FR0010220475
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Des fiançailles compliquées pour Alstom et Siemens Mobility ?

Des fiançailles compliquées pour Alstom et Siemens Mobility ?
Des fiançailles compliquées pour Alstom et Siemens Mobility ?

(Boursier.com) — Quelques bruits de couloir circulent actuellement sur des tensions entre les hauts dirigeants d'Alstom et de Siemens Mobility, qui sont en train de peaufiner les conditions de leur rapprochement. Suffisamment pour que le titre accuse le coup hier soir en fin de séance, achevée à -2,9% alors que le CAC40 ne cédait que -0,14% en clôture. L'opération entre les deux concurrents dans le domaine ferroviaire avait été officialisée en septembre dernier. En parallèle des travaux menés par les dirigeants, les syndicats des deux entreprises se sont réunis mais peinent à parler d'une seule voix, ainsi que l'a fait remarquer hier 'La Lettre de l'Expansion', en soulignant que les représentants français, qui ne représentent que 5 des 17 membres du comité européen, cherchent à reprendre la main, notamment face à leurs collègues allemands. La CFE-CGC Alstom a, de son côté, pris sa décision puisqu'elle votera contre l'opération en l'état actuel, selon les déclarations de son responsable, interrogé par Bloomberg. Celui-ci regrette notamment que les représentants syndicaux n'aient pas accès à la stratégie future de l'entreprise unifiée. En votant contre l'opération, la CFE-CGC espère donner une munition aux dirigeants d'Alstom pour repousser le projet.

A ce stade, rien ne dit que les difficultés ne seront pas surmontées. Mais le signal envoyé est négatif, ce qui explique l'accès de prudence des investisseurs hier soir. Le vote des représentants syndicaux doit avoir lieu le 7 février, mais il pourrait être décalé pour prendre en compte ces derniers événements, a indiqué 'La Lettre de L'expansion'.

©2018-2019,
Attention, notre rubrique "Rumeurs" se veut l'écho des informations qui circulent dans les salles de marché. Ces rumeurs ne pouvant être vérifiées, elles doivent donc être considérées avec précaution.

Partenaires de Boursier.com