Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 23/10/2020 à 17h37 Credit Agricole +1,87% 7,516€
  • ACA - FR0000045072
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Crédit Agricole : ciblerait des acquisitions en Italie

Crédit Agricole : ciblerait des acquisitions en Italie
Crédit Agricole : ciblerait des acquisitions en Italie
Crédit photo © Crédit Agricole / Frédérique Thomas

(Boursier.com) — Les rumeurs autour du secteur bancaire vont bon train depuis l'annonce du rapprochement entre Caixiabank et Bankia en Espagne. Après les bruits de couloir relatifs à une possible fusion entre UBS et le Credit Suisse ou encore ceux évoquant une éventuelle acquisition de la Deutsche Bank hors de ses frontières, le Crédit Agricole est cette fois au centre du jeu. La banque verte serait en effet à la recherche de potentielles cibles en Italie. Selon les traditionnelles sources proches du dossier citées par 'Bloomberg', le CA viserait notamment Banco BPM et Credito Valtellinese SpA, communément appelée Creval.

Un groupe déjà bien implanté en Italie

Les délibérations sont encore préliminaires, il n'y a aucune discussion formelle et le groupe français pourrait choisir de finalement se concentrer sur la croissance organique ou de se rapprocher d'un concurrent national, précise l'agence. Le Crédit Agricole est déjà très présent en Italie, où il exerce des activités de banque de détail, de banque d'affaires et de banque d'investissement.

Des liens avec Creval et Banco BPM

Le groupe s'est développé depuis 2007 dans le pays avec des acquisitions dans la gestion d'actifs et la banque de détail et est désormais la septième banque locale en termes d'actifs totaux. Il compte plus de 3,5 millions de clients. Le Crédit Agricole possède d'ailleurs une coentreprise de crédit à la consommation avec Banco BPM, et détient depuis 2018 environ 5% de Creval dans le cadre d'un partenariat entre les deux firmes dans l'assurance-vie.

La consolidation en Italie doit accélérer

Les attentes de consolidation du secteur bancaire italien sont alimentées par le rachat d'UBI Banca par Intesa Sanpaolo en début d'année, et ce alors que le gouvernent cherche toujours un acheteur pour la banque publique Monte dei Paschi, que le Trésor doit à nouveau privatiser rapidement après l'avoir renflouée en 2017 pour 8 milliards d'euros. Banco BPM a d'ailleurs démenti à la mi-journée toute discussion avec UniCredit après un article du 'Milano Finanza' évoquant des pourparlers entre les numéros un et trois italiens à propos d'une fusion.

©2020,
Attention, notre rubrique "Rumeurs" se veut l'écho des informations qui circulent dans les salles de marché. Ces rumeurs ne pouvant être vérifiées, elles doivent donc être considérées avec précaution.