»
»
»
»
Consultation
Cotation du 18/10/2018 à 17h38 Airbus Group (ex-EADS) -1,54% 99,310€
  • AIR - NL0000235190
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Ça plane (un peu trop) pour Airbus

Ça plane (un peu trop) pour Airbus
Ça plane (un peu trop) pour Airbus
Crédit photo © Adrien Daste / Safran

(Boursier.com) — Bernstein estime qu'environ 70 "planeurs" sont parqués à Toulouse et à Hambourg chez Airbus à cause des retards de livraison des motoristes CFM International et Pratt & Whitney, c'est-à-dire des monocouloirs déjà assemblés mais dont les réacteurs n'ont pas été installés. Ce total pourrait monter à une centaine d'appareils d'ici la fin avril, selon le bureau d'études. Cette situation complexe à gérer sur le plan logistique risque aussi de mettre la pression sur les cash-flows d'Airbus au premier trimestre, avec des décalages de livraisons tout au long de l'année. Chez Boeing, le problème est un peu moins pénalisant car les retards de livraison du LEAP-1B (quatre à cinq semaines) semblent entrer dans le matelas de sécurité prévu par l'industriel. Le gros point noir pour Airbus est l'accumulation des soucis du PW1100G, même si le motoriste semble avoir trouvé la parade. Cependant, les clients pourraient attendre d'avoir plus de garanties pour accepter les livraisons. P&W doit aussi remplacer et mettre à niveau une centaine de moteurs. Le fournisseur a assuré être en mesure d'honorer toutes les demandes sur l'année, mais cela implique une cadence très élevée au second semestre, avec les risques que cela comporte.

Malgré ces déboires, Bernstein reste à surperformance sur Airbus et Boeing, car il juge que les deux groupes seront en bonne forme une fois les difficultés surmontées.

©2018,
Attention, notre rubrique "Rumeurs" se veut l'écho des informations qui circulent dans les salles de marché. Ces rumeurs ne pouvant être vérifiées, elles doivent donc être considérées avec précaution.

Partenaires de Boursier.com