Cotation du 18/02/2016 AVAGO TECHNOLOGIES 0,00% 133,710$
  • AVGO - SG9999006241
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Broadcom négocierait le rachat de Symantec

Broadcom négocierait le rachat de Symantec
Broadcom négocierait le rachat de Symantec
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Broadcom a encore de l'appétit. Le fabricant américain de "puces" serait tout proche de mettre la main sur Symantec un an seulement après avoir racheté CA Inc pour près de 19 milliards de dollars. Broadcom, qui avait dû abandonner, début 2018, sa fusion géante avec Qualcomm face à l'opposition de la Maison Blanche, semble ainsi vouloir poursuivre sa diversification au-delà des semi-conducteurs.

Selon les sources proches des négociations citées par 'Bloomberg', une annonce officielle pourrait intervenir dans les prochaines semaines même si les pourparlers pourraient encore tomber à l'eau. Si l'agence ne chiffre pas le montant potentiel du deal, le 'Financial Times' évoque une somme supérieure à 15 Mds$.

Après l'achat par Intel Corp de McAfee en 2011, la reprise de Symantec par Broadcom constituerait la deuxième acquisition majeure d'un fournisseur de cybersécurité par un fabricant de puces. L'opération est néanmoins loin d'avoir été un succès pour Intel puisque le géant californien a déjà revendu une participation majoritaire dans McAfee à la société d'investissement TPG.

Symantec, qui a été l'un des pionniers de la sécurité informatique, a vu son titre bondir de 22% hier à Wall Street à la suite de la publication de cette information. Confrontée à une vive concurrence, la société doit faire face depuis plusieurs années à une panne de croissance. Elle a multiplié les avertissements et a perdu la confiance des investisseurs après l'annonce d'une enquête interne en 2018 sur des questions financières non spécifiées. Symantec connait également une vague de départs de dirigeants depuis la fin de l'année dernière. Son directeur général Greg Clark a ainsi brusquement démissionné en mai pour raison personnelle.

©2019,
Attention, notre rubrique "Rumeurs" se veut l'écho des informations qui circulent dans les salles de marché. Ces rumeurs ne pouvant être vérifiées, elles doivent donc être considérées avec précaution.

Partenaires de Boursier.com