Cotation du 24/08/2017 VOLKSWAGEN 0,00% 134,600€

Audi ne lâche pas McLaren

Audi ne lâche pas McLaren
Audi ne lâche pas McLaren
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Audi n'a pas perdu espoir de mettre la main sur McLaren Group. Le constructeur allemand étudie diverses options avec le groupe britannique afin de pouvoir entrer en Formule 1 et de promouvoir sa technologie de voiture électrique. Selon les sources de 'Bloomberg', la marque haut de gamme de Volkswagen a déjà lancé l'idée d'acquérir McLaren pour avoir accès à la F1, mais McLaren a jugé l'offre trop basse. A ce sujet, 'Autocar' avait rapporté en début de semaine une reprise de McLaren par Audi avant que la firme fondée par Ron Dennis ne démente cette information.

Le conseil de surveillance d'Audi a examiné mercredi les options possibles dans le cadre de son projet d'entrée en F1, selon les sources de l'agence. La société pourrait ne pas décider avant l'année prochaine si elle s'associe à McLaren et pourrait également rechercher d'autres partenariats avec des écuries comme Red Bull Racing ou Williams Racing. Audi "étudie régulièrement diverses idées de coopération", a déclaré un porte-parole, refusant de faire d'autres commentaires.

Les projets d'Audi et, éventuellement, de Porsche, marque soeur du groupe VW, de participer à la Formule 1 dès 2026 dépendent du passage au tout électrique et du respect des plafonds de coûts, soulignent les sources de 'Bloomberg'. Les voitures de course actuelles sont propulsées par des moteurs hybrides à haute performance, et la Formule 1 s'est engagée à réduire son empreinte carbone à zéro d'ici 2030. Audi pourrait également se heurter au projet de simplification de la structure de sa maison-mère, engagée dans une course vers le tout électrique.

Chez McLaren Group, les différents propriétaires auraient des avis divergents sur l'avenir de la société, notamment sur le choix d'une IPO ou d'une vente pure et simple. Entre Audi et McLaren, il s'agit de tout sauf d'une ligne droite.

©2021
Attention, notre rubrique "Rumeurs" se veut l'écho des informations qui circulent dans les salles de marché. Ces rumeurs ne pouvant être vérifiées, elles doivent donc être considérées avec précaution.