»
»
»
»
Consultation
Cotation du 15/02/2019 à 17h39 Airbus Group (ex-EADS) +3,55% 110,980€
  • AIR - NL0000235190
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Airbus : une bonne nouvelle en provenance de Malaysia Airlines ?

Airbus : une bonne nouvelle en provenance de Malaysia Airlines ?
Airbus : une bonne nouvelle en provenance de Malaysia Airlines ?
Crédit photo © Airbus FIXION GWLNSOD

(Boursier.com) — Malaysia Airlines va-t-elle prendre le chemin inverse d'American Airlines concernant sa future commande de long-courriers? Alors que la compagnie américaine a dernièrement annulé une commande d'A350 pour privilégier le Dreamliner de Boeing, le transporteur malais pourrait opter pour l'A330 neo ou l'A350 au détriment du 787. Selon une source proche du dossier citée par Reuters, Malaysia Airlines a en effet lancé un nouvel appel d'offres pour 20 à 30 avions long-courriers qui pourrait se substituer à un accord conclu l'an dernier avec Boeing portant sur l'acquisition de huit 787.

D'une valeur de 2,25 milliards de dollars au prix catalogue, ce protocole d'accord non-contraignant conclu avec Boeing à l'occasion d'une visite aux Etats-Unis du Premier ministre malaisien, Najib Razak, avait surpris car la flotte de long-courriers de la Malaysia Airlines, qui a changé de directeur général depuis, est intégralement composée d'appareils Airbus. Le 787 figure toujours dans la nouvelle demande d'informations émise par la compagnie malaisienne mais l'A330 neo et l'A350 d'Airbus sont aussi pris en considération, a précisé la source de l'agence.

"En tant que compagnie aérienne, nous sommes constamment en contact avec nos partenaires pour examiner les scénarios et les options concernant notre réseau et notre flotte, naturellement", a déclaré une porte-parole du transporteur. "Malaysia Airlines communiquera lorsqu'il y aura quelque chose de concret".

©2018-2019,
Attention, notre rubrique "Rumeurs" se veut l'écho des informations qui circulent dans les salles de marché. Ces rumeurs ne pouvant être vérifiées, elles doivent donc être considérées avec précaution.

Partenaires de Boursier.com