»
»
»
»
Consultation
Cotation du 25/03/2019 à 17h35 Airbus Group (ex-EADS) -0,49% 114,040€
  • AIR - NL0000235190
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Airbus prêt à équiper des A380 en Chine pour sauver le programme ?

Airbus prêt à équiper des A380 en Chine pour sauver le programme ?
Airbus prêt à équiper des A380 en Chine pour sauver le programme ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Jusqu'où le groupe Airbus est-il prêt à aller pour sauver l'A380 ? La question taraude les experts aéronautiques depuis plusieurs mois, à mesure que le carnet de commandes du géant des airs s'assèche. L'industriel pense que son appareil est la réponse idéale à l'augmentation du trafic aérien mondial, notamment dans les zones asiatiques densément peuplées. Mais les opérateurs renâclent à s'équiper d'un avion qui nécessite des infrastructures adaptées et une organisation spécifique. Emirates, qui opère plus de 100 A380 depuis quelques semaines et qui a commandé 193 des 317 vendus par Airbus, fait le forcing pour obtenir une version modernisée de l'avion. Mais le groupe européen traîne les pieds car il craint d'engager des nouveaux frais de développement et d'échouer à convaincre d'autres transporteurs.

Des A380 équipés de leur cabine en Chine ?

Airbus pourrait trouver son salut en Chine. Emmanuel Macron, qui démarre aujourd'hui une visite officielle de trois jours dans le pays, a emmené Fabrice Brégier dans ses valises. Le baroud d'honneur du patron opérationnel d'Airbus, qui sera débarqué du groupe en février, pourrait consister à négocier un partenariat industriel avec la Chine autour de l'A380, selon les informations obtenues par le 'Financial Times'. La source du quotidien britannique est peu bavarde sur le contenu précis d'un tel accord. L'industriel pourrait faire la part belle aux sous-traitants chinois pour équiper la cabine du très gros porteur, à partir de son site de Tianjin. Dans la grande ville du nord-est de la Chine, Airbus assemble des A320 depuis plusieurs années et réalise les aménagements cabine d'A330 depuis quelques mois. Une ligne dédiée à l'installation des équipements finaux d'A380 pourrait ainsi voir le jour sur le même modèle que celle des A330.

Il ne devrait pas y avoir d'annonce concernant l'A380 lors de la visite officielle d'Emmanuel Macron, mais Airbus ne repartira pas les mains vides de Chine. Le loueur ALC devrait commander une centaine d'appareils à l'avionneur, mais aucun très gros porteur. Par ailleurs, le groupe devrait annoncer une augmentation de la cadence d'assemblage des A320 à Tianjin, de quatre appareils par mois à cinq. Une façon de montrer à Pékin qu'il est prêt à renforcer son empreinte industrielle dans le pays.

©2018-2019,
Attention, notre rubrique "Rumeurs" se veut l'écho des informations qui circulent dans les salles de marché. Ces rumeurs ne pouvant être vérifiées, elles doivent donc être considérées avec précaution.

Partenaires de Boursier.com