»
»
»
»
Consultation
Cotation du 19/07/2019 à 17h38 Airbus Group (ex-EADS) -0,45% 131,500€
  • AIR - NL0000235190
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Airbus aurait trouvé le successeur de Tom Enders

Airbus aurait trouvé le successeur de Tom Enders
Airbus aurait trouvé le successeur de Tom Enders
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Airbus aurait choisi le successeur de Tom Enders, le grand patron du géant aéronautique. Et ce n'est pas une surprise. Citant les "traditionnelles" sources proches du dossier, Reuters indique que le groupe se prépare à nommer Guillaume Faury, l'actuel patron de sa puissante division d'avions commerciaux, au poste de président exécutif d'Airbus.

Une annonce le 13 novembre?

La décision du Conseil d'administration 13 novembrene serait plus qu'une question de semaines et une officialisation pourrait avoir lieu dès la réunion du 13 novembre prochain. Le calendrier de la transition reste encore à déterminer, mais les sources de l'agence affirment que Guillaume Faury pourrait devenir président exécutif dès cette année, avançant le plan initial consistant à faire coïncider la transition managériale avec l'assemblée générale de mai 2019.

Une solution interne

Ancien directeur de la branche hélicoptères (Airbus Helicopters), Guillaume Faury, 50 ans, dirige le pôle d'avions commerciaux depuis cette année suite au départ de Fabrice Brégier. Un poste stratégique au sein du groupe puisque cette division génère les trois quarts des ventes d'Airbus. Grand connaisseur de la maison, Guillaume Faury ne manquera pas de travail.

Du pain sur la planche

Outre les retards de livraisons d'A320neo suite aux problèmes de moteurs rencontrés par ses fournisseurs, Airbus serait désormais confronté à des problèmes de qualité, susceptibles d'accroître les coûts et d'entraîner de nouveaux retards. Des difficultés liées au rodage d'une nouvelle ligne de production en Allemagne... Le futur boss devra également restaurer la confiance en interne. Les diverses enquêtes pour corruption visant le groupe européen, y compris celle menée en interne, suite au recours à des intermédiaires pour la vente d'avions auraient miné le moral de certains cadres.

©2018-2019,
Attention, notre rubrique "Rumeurs" se veut l'écho des informations qui circulent dans les salles de marché. Ces rumeurs ne pouvant être vérifiées, elles doivent donc être considérées avec précaution.

Partenaires de Boursier.com