»
»
»
»
Consultation
Cotation du 22/02/2019 à 17h35 Altice +0,44% 1,816€

3 groupes seraient bien placés pour la fibre d'Altice

3 groupes seraient bien placés pour la fibre d'Altice
3 groupes seraient bien placés pour la fibre d'Altice
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La fibre d'Altice attire les candidats. Comme le laissaient entendre les derniers bruits de marché, le fonds américain KKR, l'australien Macquarie et le français Mirova sont bien sur les rangs. Selon 'Les Echos', les trois entreprises tiennent même la corde pour fonder une coentreprise dans la fibre optique avec Altice Europe dans le cadre d'une transaction qui pourrait atteindre jusqu'à 3,8 milliards d'euros. Les trois sociétés doivent rencontrer le management d'Altice cette semaine. "Cinq autres discuteraient encore de possibles alliances : les canadiens Omers et CDPQ, le singapourien GIC, l'allemand Allianz ainsi que l'américain I Squared", précise le quotidien. Les offres fermes sont attendues pour la fin novembre.

Besoin de soutien financier

A l'image du consortium monté par Altice Europe autour de ses tours mobiles en France et au Portugal, la structure envisagée pour la fibre est destinée à accueillir des investisseurs afin d'aider le groupe à financer le déploiement de cette technologie dans l'Hexagone. La firme de Patrick Drahi s'est engagée envers l'Etat à déployer 5 millions de prises fibre, dont 2,6 millions d'ici à deux ans dans les zones moyennement denses.

Réduire le niveau d'endettement

Lourdement endetté, Altice cherche divers moyens pour alléger son bilan. Le groupe a annoncé fin juin la cession de ses participations dans ses tours mobiles en France et au Portugal pour 2,5 milliards d'euros. Altice Europe a également indiqué dernièrement avoir finalisé la cession de 100% de Teletorres del Caribe, qui gère 1.039 pylônes en République Dominicaine, à Phoenix Tower International, une filiale de Blackstone.

©2018-2019,
Attention, notre rubrique "Rumeurs" se veut l'écho des informations qui circulent dans les salles de marché. Ces rumeurs ne pouvant être vérifiées, elles doivent donc être considérées avec précaution.

Partenaires de Boursier.com