Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 27/01/2021 à 17h35 X-FAB -1,67% 6,490€
  • XFAB - BE0974310428
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

X-FAB : des signaux de reprise...

X-FAB : des signaux de reprise...
X-FAB : des signaux de reprise...
Crédit photo © X-FAB

(Boursier.com) — Le chiffre d'affaires trimestriel des activités de X-FAB, que sont l'automobile, l'industrie et le médical, s'élève à 72,3 M$, en baisse de -23% par rapport au 3è trimestre 2019 et de -22% par rapport au 2e trimestre 2020. Au cours du 3ème trimestre, les segments de l'automobile et CCC (Consumer, Communication & Computer) ont largement contribué au déclin sévère du chiffre d'affaires, qui avait, cependant, été anticipé en raison des effets négatifs de la pandémie de la COVID-19 sur l'économie globale.

Malgré la contraction du chiffre d'affaires trimestriel, l'Ebitda du 3e trimestre a atteint 4,7 M$ et la marge Ebitda a été de 4,9%, bien au-dessus de la fourchette prévisionnelle qui était de 0-4%. Un tel résultat est attribuable, principalement, aux initiatives de réduction de coûts mises en place afin de diminuer les coûts liés au personnel, aux déplacements, à l'électricité et aux matières premières. La France et l'Allemagne ont eu recours à l'activité partielle au cours du trimestre.

Les stocks d'encours de fabrication et de produits finis ont diminué de 0,5 M$, ce qui a eu un impact négatif sur la rentabilité du 3e trimestre.

A la fin du 3ème trimestre, la trésorerie et équivalents de trésorerie totalisaient 179,7 M$, en recul de -7% par rapport à la fin du trimestre précédent, en raison, principalement, de la diminution du chiffre d'affaires.

X-FAB est en ligne avec l'objectif d'atteindre une couverture naturelle du taux de change lié à son activité grâce aux efforts constants d'augmenter la part des ventes en euros. Au cours du 3e trimestre, la part des ventes en euros a atteint 35%. X-FAB souhaite ainsi augmenter encore d'avantage la part des ventes en Euros afin de limiter la fluctuation du taux de change lié à l'activité sur sa rentabilité.

Alors que le degré d'incertitude reste élevé, notamment en raison de la pandémie de la COVID-19 et de son impact sur l'économie globale, nous voyons d'importants signaux de reprise. Le carnet de commandes a fortement augmenté depuis le mois de septembre, principalement attribuable à l'activité automobile indiquant que les clients de ce segment reviennent à des habitudes de commandes normales, commente Rudi De Winter, PDG du Groupe X-FAB. Tout en restant prudents quant à l'avenir, il demeure notre priorité absolue de nous assurer que nous répondons à l'offre de nos clients et à la demande accrue du marché. Outre la reprise générale de notre secteur d'activité principal, l'automobile, je suis très enthousiaste quant aux opportunités qui s'offrent à nous dans le segment médical soutenues et notamment par le "diagnostic" au point de soins" ainsi que les applications de laboratoire sur puce, et également par l'activité de carbure de silicium visant à soutenir l'électrification des voitures et autres équipements.

©2020-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !