Cotation du 21/01/2022 à 12h46 Worldline -0,82% 46,000€

Worldline recule encore...

Worldline recule encore...
Worldline recule encore...
Crédit photo © Société Worldline

(Boursier.com) — En chute libre hier, Worldline cède encore 1,5% ce jeudi à 54 euros au lendemain de la publication de revenus trimestriels jugés décevants et alors que le spécialiste des paiements électroniques a présenté ses ambitions pour la période 2022-2024... Au troisième trimestre, le groupe a enregistré un chiffre d'affaires de 960 ME, en croissance organique de 8,3%, soutenue par une croissance régulière des volumes de transactions domestiques.
Pour intégrer le changement de périmètre avec la sortie prochaine des terminaux, Worldline a mis à jour ses objectifs 2021. Hors terminaux, il table sur une croissance organique d'au moins 6% (contre d'au moins 5% précédemment, TSS inclus), une amélioration de la marge d'OMDA d'au moins 200 pb vs la marge pro forma 2020 (contre environ 200 pb précédemment, TSS inclus), soit 25,1% et un ratio de conversion FCF/OMDA de 42% (stable vs 2020).

Parmi les derniers avis de brokers, la Deutsche Bank a coupé sa cible de 91 à 74 euros tout en restant à l''achat', Barclays a aussi abaissé son objectif de cours de 90 à 78 euros ('surpondérer') et Bryan Garnier a abaissé sa cible de 93 à 86 euros ('achat'). Oddo BHF a trouvé pour sa part cette publication "peu inspirante". Toutefois, la déconsolidation des terminaux, le message sur la possibilité d'aboutir à une cession rapide et celui sur la croissance hors terminaux que WLN pourrait donner lors du CMD, l'incitent à maintenir son opinion 'surperformance'. Le titre a beaucoup baissé depuis le T2 et se traite sur des niveaux de valorisation faibles par rapport à l'historique à 15,2x l'EBITDA 12 mois prospectifs.

Jefferies ('achat') estime que les revenus du T3 sont ressortis inférieurs au consensus en raison d'une croissance plus faible que prévu de l'unité Merchant Services... Les prévisions révisées sont "réalistes" et en ligne avec les précédentes, mais les chiffres de Merchant Services sont décevants dans le contexte de la croissance sous-jacente du marché. Enfin, pour JP Morgan, ces chiffres sont "quelque peu décevants", alors que le marché espérait davantage de croissance organique et des synergies sur la marge plus importantes...

©2021-2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Worldline

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités