Cotation du 21/01/2022 à 12h35 Worldline -0,83% 45,995€

Worldline : jusqu'où ?

Worldline : jusqu'où ?
Worldline : jusqu'où ?
Crédit photo © Société Worldline

(Boursier.com) — Worldline recule encore de 2,6% ce vendredi à 50,85 euros, alors que le spécialiste des paiements reste lourdement pénalisé par son chiffre d'affaires trimestriel ressorti sous les attentes et de prévisions pour 2022-2024 jugées décevantes... Les dernières notes de brokers ne rassurent pas le marché : JP Morgan vient d'ajuster son objectif de cours de 81 à 65 euros et HSBC vise désormais de son côté 78 euros, contre 90 euros auparavant. Berenberg estime de son côté que le groupe devra livrer un quatrième trimestre solide pour regagner la confiance des investisseurs. Les commentaires font état de préoccupations concernant la perte de parts de marché de Worldline, la nécessité d'une augmentation significative des investissements et l'avancement de la cession de l'activité terminaux... Les prévisions à long terme montrent que la croissance s'améliore régulièrement, "mais pas suffisamment", et les investisseurs aimeraient voir une croissance et une amélioration des marges plus rapides.

UBS estime pour sa part que les inquiétudes concernant l'affaiblissement de la position de Worldline sur le marché sont "exagérées". Cependant, les investisseurs sont moins confiants quant à la durabilité de la croissance du chiffre d'affaires au-delà de 2024, bien que les objectifs de marge semblent offrir un potentiel haussier...

Pour Oddo BHF, enfin, la sanction est sans commune mesure avec les questions que pourraient se poser les investisseurs sur les perspectives. Certes, le T3 a un peu déçu mais, les objectifs à 3 ans font ressortir un profit 2024 légèrement supérieur au consensus... Comme attendu, le groupe a annoncé la déconsolidation de la division TSS, mais pas encore sa cession, ce qui a pu en décevoir certains.
Mais au regard des perspectives présentées et de la valorisation désormais très basse, le courtier a réitéré son avis 'surperformer' malgré une cible abaissée à 77 euros. L'analyste a précisé que cette sanction devait probablement aussi se comprendre dans un contexte particulier où toutes les "valeurs paiement" dans le monde ont baissé dans un mélange de déception sur les perspectives de Fiserv et de Visa et sur l'apparition de l'affaire Pax aux Etats-Unis. Cette dernière devrait d'ailleurs être favorable à Worldline en termes de gains de PdM...

©2021-2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Worldline

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités