»
»
»
»
Consultation
Cotation du 11/10/2019 à 22h15 Walt Disney +0,53% 130,020$
  • DIS - US2546871060
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Walt Disney déçoit, les Avengers n'ont pas sauvé les comptes

Walt Disney déçoit, les Avengers n'ont pas sauvé les comptes
Walt Disney déçoit, les Avengers n'ont pas sauvé les comptes
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Walt Disney décroche de 5% désormais ce mercredi à Wall Street. Le géant américain du divertissement a déçu en effet sur le troisième trimestre fiscal, affichant un bénéfice trimestriel en recul et inférieur aux attentes, malgré le succès de ses blockbusters au cinéma. Il faut dire que la firme de Burbank a lourdement investi, notamment dans son service de streaming vidéo Disney+, futur rival de Netflix. L'intégration de l'acquisition des actifs de Fox a également plombé les comptes, malgré des revenus historiques.

Une consolidation boursière est donc toute légitime, d'autant que Disney avait récemment touché un nouveau sommet à Wall Street après un gain annuel proche des 30%. Le nouveau record boursier coïncidait avec le lancement historique du dernier blockbuster Marvel, 'Avengers : Endgame'.

Disney a donc publié pour le troisième trimestre fiscal un bénéfice de 1,76 milliard de dollars soit 98 cents par action, pour des revenus de 20,25 milliards de dollars. Les revenus n'étaient 'que' de 15,2 milliards un an avant et le précédent record de ventes se situait à 15,4 Mds$ sur le dernier trimestre calendaire 2017. Hors éléments exceptionnels, Disney a dégagé un bénéfice par action de 1,35$ au troisième trimestre, contre 1,87$ un an avant et 1,72$ de consensus de place. Le consensus de revenus se situait quant à lui encore plus haut, à 21,45 Mds$.

Lors de la conférence de présentation des résultats, le directeur général du groupe Robert Iger a reconnu qu'il s'agissait d'un des 'calls' les plus difficiles de sa carrière. Iger a insisté sur l'impact de l'intégration de l'acquisition de 70 milliards de dollars d'actifs de la 21st Century Fox, qui expliquerait la déception à court terme. La nouvelle activité aurait plombé le bénéfice par action de 60 cents sur le trimestre, alors que le management n'attendait qu'un impact de 35 cents.

L'activité cinématographique de Disney a généré sur le trimestre clos des revenus de 3,84 Mds$ et un profit opérationnel de 792 M$, inférieurs aux attentes (1,1 Md$ de profit et 4,4 Mds$ de ventes) malgré le dernier Avengers et 'Toy Story 4'. La filiale international et direct-to-consumer a accusé une perte de 553 M$ avec la consolidation de Hulu et l'investissement Disney+. Le bénéfice opérationnel des parcs a augmenté en revanche à 1,7 Md$. Les réseaux médias ont dégagé un profit de 2,1 Mds$.

Disney+ doit être lancé en novembre, offrant un service d'abonnement pour la famille. Hulu fournira une programmation plus adaptée aux adultes.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com