Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 18/02/2020 à 22h15 Alibaba Group +0,41% 220,520$
  • BABA - US01609W1027
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Wall Street : les actions chinoises font les frais de la guerre commerciale

Wall Street : les actions chinoises font les frais de la guerre commerciale
Wall Street : les actions chinoises font les frais de la guerre commerciale
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les actions des entreprises chinoises cotées à Wall Street ont vécu une fin de semaine difficile, après les informations de presse faisant état d'un projet américain de limiter les investissements américains dans des entreprises chinoises.

Le titre du géant chinois du e-commerce Alibaba a plongé de 5,1%, tandis que deux autres acteurs du secteur JD.com (-5,9%) et Pinduoduo (-4,2%) ont aussi fini en berne. Baidu, le "Google chinois", a abandonné pour sa part 3,7%, tandis que Nio, le fabricant chinois de voitures électriques a fondu de 10,7%. Le plus important fonds indiciel (ETF) permettant de suivre les actions chinoises, l'iShares China Large-Cap ETF a perdu 1,15%.

Selon l'agence 'Bloomberg', qui cite des personnes proches des discussions, des responsables américains "sont en train de discuter des façons de limiter les flux des portefeuilles des investisseurs américains vers la Chine".

Parmi les options envisagées figurent notamment le retrait des sociétés chinoises des Bourses américaines ou l'imposition de limites de l'exposition des fonds de pensions publics au marché chinois, affirme 'Bloomberg'. Le 'Financial Times' évoque lui aussi de nouvelles mesures contre la Chine, parmi lesquelles l'interdiction pour les entreprises chinoises de se coter sur les marchés américains.

Le mécanisme précis permettant d'exclure les sociétés visées des marchés boursiers n'est pas encore déterminé et tout projet devrait obtenir l'aval du président Donald Trump, qui a donné son feu vert à la réflexion en cours, selon les sources citée par 'Bloomberg'.

Huawei à nouveau dans le collimateur de Washington

Jeudi déjà, la même agence 'Bloomberg' écrivait que Washington n'accepterait pas de prolonger l'exonération des sanctions contre le géant chinois des télécoms Huawei. Ce dernier a été placé sur une liste noire en mai, lui interdisant de commercer avec des compagnies américaines. Mais l'administration Trump avait accepté de reporter les effets concrets de cette décision au 19 août, puis à nouveau de 90 jours, jusqu'au 19 novembre.

Ces nouveaux signes de tension entre Washington et Pékin ont fait reculer les indices boursiers américains vendredi (-0,26% pour le Dow Jones, -1,13% pour le Nasdaq vendredi), qui vivent depuis des mois au gré des rebondissements dans la guerre commerciale américano-chinoise.

©2019-2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com