Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 23/10/2020 à 23h20 Apple -0,61% 115,040$
  • AAPL - US0378331005
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Wall Street : la soirée du bi-split

Wall Street : la soirée du bi-split
Wall Street : la soirée du bi-split
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Apple vaut désormais 2.138 milliards de dollars à Wall Street. Tesla pèse 417 milliards. Ces deux titres, qui ont démesurément progressé depuis quelques mois, ont en commun un fractionnement (split) de l'action qui sera effectif lundi. Ainsi, les titres Tesla détenus ce soir seront divisés par cinq en valeur, mais multipliés par cinq en nombre lundi. Pour Apple, il s'agit d'un split par quatre. Dans les deux cas, cette division du titre a visiblement dopé les valeurs boursières, ces opérations ouvrant il est vrai les deux dossiers à de nouvelles catégories d'investisseurs.

Tesla, leader californien de l'automobile électrique, dont le titre a... plus que quintuplé cette année, a annoncé récemment que son conseil d'administration avait approuvé et déclaré une division par cinq des actions ordinaires sous la forme d'un dividende en actions, afin de rendre l'actionnariat plus accessible aux employés et aux investisseurs. Chaque actionnaire inscrit le 21 août 2020 recevra un dividende de quatre actions ordinaires supplémentaires pour chaque action alors détenue, qui sera distribué après la clôture de la bourse le 28 août 2020. Les négociations débuteront sur une base ajustée le 31 août 2020.

Apple a aussi opté pour un split, par quatre cette fois, qui a même abouti à un remaniement du Dow Jones. Amgen, Honeywell et Salesforce.com vont intégrer l'indice historique le 31 août. Les sortants se nomment Exxon Mobil, Raytheon Technologies et Pfizer. S&P Dow Jones Indices dépoussière donc notablement l'indice historique.

Les modifications font suite au split par quatre du titre Apple, qui prendra effet le même jour. En effet, le split d'Apple et la réduction du cours de bourse qui en découle réduira le poids du groupe californien de Cupertino dans le Dow Jones, ainsi que le poids global de l'ensemble du compartiment technologique. L'indice est pondéré sur la base des cours de ses composants et non pas de leur valeur de marché. En ajoutant le géant du cloud computing Salesforce à la composition du DJIA, S&P Dow Jones Indices réduit le déclin de la pondération des 'technologiques'. Les changements permettent par ailleurs de diversifier l'indice en ajoutant de nouveaux types d'activités "reflétant mieux l'économie américaine".

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !