Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 25/09/2020 à 17h23 Vranken-Pommery Monopole -0,36% 13,850€
  • VRAP - FR0000062796
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Alléger
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Vranken-Pommery Monopole : RN semestriel stable

Vranken-Pommery Monopole : RN semestriel stable
Vranken-Pommery Monopole : RN semestriel stable
Crédit photo © Vranken

(Boursier.com) — Le Conseil d'Administration de Vranken-Pommery Monopole s'est réuni le 10 septembre 2020 sous la Présidence de Monsieur Paul-François Vranken, et en présence des Commissaires aux Comptes, pour arrêter les comptes du Groupe pour le premier semestre 2020.
Conséquence des mesures de confinement adoptées partout dans le monde, parmi lesquelles la fermeture des hôtels, cafés, restaurants, l'arrêt de l'événementiel, la forte limitation des vols internationaux et des ventes en Duty-Free, le chiffre d'affaires consolidé du groupe pour le premier semestre 2020 s'établit à 64,3 ME, en retrait de 26,1%. Pour autant, il faut savoir que :
L'impact négatif des ventes interprofessionnelles de 4 ME par rapport au 30 juin 2019 sera compensé au deuxième semestre ;
Vranken-Pommery Monopole est parvenu à limiter la dégradation de son activité par une présence forte de ses marques dans l'ensemble des réseaux de vente Off-Trade européen : cavistes, métiers de bouche et commerces alimentaires.
Les ventes à l'export représentent 56% du chiffre d'affaires consolidé, essentiellement soutenues par les ventes de Champagnes dans l'Union Européenne et les ventes de Vins Rosés à destination de la grande clientèle alimentaire.

Analyse des résultats

Les résultats du groupe au premier semestre ont été marqués par les mesures de confinement qui ont paralysé l'économie mondiale. Dans ce contexte exceptionnel par son ampleur et son intensité, Vranken-Pommery Monopole s'est appuyé sur sa réactivité et l'agilité de son organisation pour s'adapter à cette situation inédite comme en attestent les résultats ci-dessous :
Un résultat opérationnel courant de 1,2 ME, en retrait de 1,7 ME, dont 1 ME de sous-activité liée à la Covid-19.
Le secteur opérationnel Champagne et autres contribue à hauteur de 61% au résultat opérationnel courant, et le secteur opérationnel des Vins de Camargue et de Provence à concurrence de 39% ;
Un résultat opérationnel à l'équilibre, après 673 KE d'indemnités de chômage partiel en application du dispositif de soutien à l'économie dans le cadre de l'épidémie de Covid-19 adopté par l'Etat français.
La bonne tenue des charges a complété le dispositif mis en place par l'Etat.
Un résultat financier qui s'améliore de 0,9 ME grâce à la réduction attendue des charges financières.
Un résultat net part du groupe qui s'améliore de 0,2 ME à - 6,4 ME.

Structure financière

L'endettement financier net baisse de 12 ME au 30 juin 2020 grâce aux mesures de désendettement engagées. Il se monte à 742 ME au 30 juin 2020, dont 26 ME liés à l'application de la norme IFRS 16.
L'endettement financier net est lié au portage des stocks de Champagne.
Le groupe a mobilisé 15 ME auprès de ses partenaires financiers dans le cadre du dispositif de Prêt Garanti par l'Etat.
Les capitaux propres s'élèvent à 366 ME au premier semestre 2020, en augmentation de 5 ME par rapport au premier semestre 2019.

Perspectives

Vendanges

Les conditions climatiques exceptionnelles de l'année 2020 en Europe ont favorisé des vendanges précoces et d'extrême qualité.
En Champagne, pour adapter les stocks à l'évolution des ventes estimées à date en baisse sur l'année 2020 de 25%, le Comité Champagne a limité la mise en marché des raisins à 8000 kg par hectare. Le rendement s'équilibre avec la baisse des ventes attendue.
Les conditions climatiques exceptionnelles ont permis de vendanger dès le 17 août, record historique de précocité.
En Provence, les gelées de printemps auront une incidence mesurée sur le rendement du Château La Gordonne.
En Camargue, les vendanges ont débuté le 4 août. Pour contrer le déficit pluviométrique récurrent, les investissements réalisés dans les apports en eau ont favorisé un niveau de vendange qui s'établit en 2020 à 14% de plus qu'en 2019.
En Douro Valley, l'Institut des Vins de Porto prenant des mesures semblables à celles de la Champagne, a imposé une mise en marché à la vendange 2020 en diminution de 15% par rapport à 2019.

Ventes

Après le déconfinement, les ventes de Champagne de Vranken-Pommery Monopole, leader dans le Off-Trade européen, se sont nettement améliorées en France comme dans les autres pays.
Les ventes de Vins Rosés du groupe, malgré une réduction drastique dans le On-Trade mondial, performent à date avec des volumes en progression de plus de 10% à ceux de 2019.
Cette reprise dans le Off-Trade, en substitution d'une partie des volumes expédiés dans le On-Trade, laisse espérer pour le groupe un second semestre plus actif que le premier.
La crise épidémique a modifié les comportements des consommateurs se traduisant par un glissement de la consommation hors foyer vers la consommation à domicile qui perdure au-delà de la période de confinement.

Par sa présence dans tous les canaux de distribution en France comme à l'étranger, la qualité reconnue de ses produits, et l'étendue de sa gamme, Vranken-Pommery Monopole répond parfaitement à ce besoin de proximité de la clientèle.

Dans un contexte économique pour le moins perturbé, il reste aujourd'hui difficile de déterminer avec précision l'atterrissage à fin 2020 tant en termes de chiffre d'affaires que de résultat. Le groupe reste vigilant en s'adaptant aux évolutions des usages de consommation, et confiant dans sa capacité de rebond.

Prochaine communication avec le chiffre d'affaires annuel 2020, le 28 janvier 2021 après bourse.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !